Afrique du Sud : l’ANC laché par le plus puissant syndicat

Numsa, le plus puissant syndicat sud-africain, a annoncé ce vendredi qu’il ne soutiendrait plus l’ANC, le parti au pouvoir depuis 1994, pour les élections générales d’avril.

L’ANC doit faire face à un nouveau coup dur. Numsa, le principal syndicat sud-africain, a décidé de ne plus soutenir le parti présidentiel ni aucun autre parti pour les élections générales d’avril, a déclaré Irvin Jim, leader de l’organisation qui regroupe 300 000 ouvriers.

Très critique à l’encontre de la politique du gouvernement depuis plusieurs mois, « Numsa va étudier la possibilité de fonder un mouvement pour le socialisme, car la classe ouvrière a besoin d’une organisation politique » qui la représente, a ajouté Irvin Jim. Une décision lourde de conséquences pour le parti au pouvoir. L’inébranlable alliance syndicats-ANC-parti communiste qui dirige le pays depuis l’avènement de la démocratie est en train de se fissurer.

L’ANC est de plus en plus critiqué par les Sud-africains, qui pointent notamment son leader le chef d’Etat Jacob Zuma, éclaboussé par plusieurs affaires de corruption alors que le taux de chômage est toujours très important dans le pays. Sans compter les conditions de vie qui ne s’améliorent toujours pas pour une grande partie du pays.