Afrique du Sud : Jacob Zuma fait la morale sur la corruption

Le leader du Congrès National Africain (ANC), Jacob Zuma, a déclaré mardi que son parti devait prendre des « mesures radicales » contre la corruption. « Nous sommes très inquiets du niveau de corruption au sein du pouvoir et nous devons prendre des mesures radicales à ce sujet », a indiqué le favori de l’élection présidentielle, qui aura lieu en 2009 en Afrique du Sud. TV5 rappelle que l’homme politique avait lui-même fait l’objet d’accusations de corruption en 2007 dans une affaire de vente d’armes.