Afrique du Sud : Emmanuel Macron indésiré au sommet des BRICS

Emmanuel Macron, Président français
Le Président français, Emmanuel Macron

Emmanuel Macron ne sera pas au sommet des BRICS qu’organisera l’Afrique du Sud, dans quelques jours. Contrairement à son souhait, le Président français n’a pas été invité.

Emmanuel Macron ne participera pas au sommet des BRICS prévu pour se tenir, du 22 au 24 août 2023, à Johannesburg. Faisant le point sur les préparatifs de l’événement, ce lundi, la ministre sud-africaine des Affaires étrangères, Naledi Pandor, a indiqué qu’un total de 67 dirigeants venant d’Afrique et d’autres pays du Sud sont attendus à Johannesburg. Les organisateurs n’ont donc pas invité le Président français.

Il y a quelques semaines, Emmanuel Macron avait, en effet, exprimé l’envie de voir la France présente au sommet en tant qu’observateur. Dans ce sens, sa ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna, en visite en Afrique du Sud, en juin dernier, avait tenté de persuader son homologue sud-africaine. « Il faut parler pour se comprendre et pour trouver des solutions », avait insisté la Française face à Naledi Pandor.

Mais, les leaders des BRICS ne se sont pas laissés attendrir par les propos de la cheffe de la diplomatie française. Ils ont préféré se ranger sous la position de la Russie qui, dès le départ, avait estimé qu’une pareille invitation serait « inappropriée ». La raison avancée pour justifier une telle prise de position concerne le soutien de la France à l’Ukraine dans la guerre qui l’oppose à la Russie et son appartenance à l’OTAN.

Il faut rappeler que le Président russe, Vladimir Poutine, sera le seul dirigeant d’un des cinq pays du groupe qui ne se déplacera pas physiquement. Menacé par un mandat d’arrêt international émis à son encontre par la CPI, le maître du Kremlin suivra virtuellement les travaux et se fera représenter sur place par son ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.