Afrique du Sud : 8 personnes exécutées près d’une mine d’or

La police sud-africaine a découvert huit corps sans vie près d’une mine d’or désaffectée, dans la banlieue de Johannesburg. La presse soupçonne un règlement de compte entre mineurs illégaux d’or.

Macabre découverte dans une mine désaffectée de la banlieue est de Johannesburg. Les corps sans vie de huit hommes ont été découverts. Selon la police, ils pourraient bien être des mineurs d’or clandestins qui auraient été victimes d’une exécution sommaire.

« Il y a huit cadavres visiblement exécutés par balles », a indiqué, ce lundi, à l’AFP, un responsable de l’unité d’élite de la police sud-africaine, Paul Ramaloko. Alors que deux corps ont été retrouvés au fond, les six autres étaient à la surface, aux abords du puits de mine d’or désaffecté, à Benoni.

« Nous ne savons pas pourquoi ils ont été tués », a précisé Lungelo Dlamini, un autre porte-parole de la police. La presse locale quant à elle soupçonne un règlement de compte entre gangs de mineurs illégaux.

Les environs de Johannesburg pullulent de mines désaffectées où les mesures de sécurités ne sont absolument pas assurées. Poussés par la pauvreté, de nombreuses personnes s’aventurent dans ces mines, au péril de leur vie, afin de tenter d’extraire ce métal précieux. Ces personnes sont le plus souvent d’anciens mineurs ou des chômeurs sud-africains. Certains viennent de pays voisins.

En février dernier, les secours avaient apporté leur aide à plusieurs dizaines de mineurs illégaux piégés dans une mine qui se trouve dans le même secteur.