Afrique du Sud : 11 mineurs libérés sur les 230 coincés dans une mine d’or

Plus de 230 hommes pris au piège, ce dimanche, dans une mine d’or illégale à l’est de Johannesburg, en Afrique du Sud. Onze premiers mineurs ont été libérés.

Plus de 230 hommes pris au piège, ce dimanche, dans une mine d’or illégale à l’est de Johannesburg, en Afrique du Sud. Onze premiers mineurs ont été libérés.

« Nous sommes entrés en communication avec une trentaine de mineurs coincés. Ils nous disent qu’il y en avait 200 autres en dessous d’eux », a déclaré Werner Vermaak, porte-parole de l’organisation privée de secours d’urgence ER24, indique l’AFP qui précise qu’il n’a pas été en mesure de confirmer la présence des 200 autres mineurs. Le site indique en outre que des responsables municipaux n’ont de leur côté confirmé que le chiffre d’une trentaine de personnes prises au piège.

Selon l’AFP, les mineurs étaient descendus samedi dans la mine creusée derrière un stade de cricket, dans le quartier de Benoni. Ils n’ont pas pu ressortir en raison de la chute d’un rocher qui a bloqué l’issue du puits. Des équipements lourds d’excavation ont été apportés sur place mais, selon Wermer Vermaak, « l’accès (aux mineurs) est actuellement très difficile ».

L’alerte a été donnée par des policiers en patrouille. Ils ont été informés par un passant qui avait entendu des cris en provenance du sous-sol.