Afrique : distribution inégale des eaux en Afrique

Selon une étude publiée vendredi 20 avril par la revue due l’Institut de Physique (IOP) Environmental Research Letters, des scientifiques britanniques ont pu démontrer que « quelque 0,66 million de km3 » représente « le volume total des eaux souterraines en Afrique, soit plus de cent fois la ressource annuelle en eau renouvelable du continent et vingt fois la réserve d’eau douce des lacs africains », peut-on lire sur le site ecolonews.blog.fr. Ces chercheurs ont ainsi voulu mettre en évidence la « distribution inégale des eaux souterraines à travers le continent », la mauvaise gestion et l’exploitation inefficace des ressources hydriques sur le continent. Leurs recherches ont également souligné les vastes aquifères sédimentaires du Nord du continent que sont la Libye, l’Algérie, le Soudan, l’Egypte et le Tchad.