Afripedia, l’Afrique connectée sur Wikipedia sans connexion internet

Les Africains qui ont des difficultés à avoir une connexion internet pourront désormais accéder aux contenus de Wikipedia sans être connectés sur le web. Un système révolutionnaire possible grâce à l’installation du logiciel Kiwix.

Que ceux qui n’avaient pas accès à Wikipedia ne soient plus frustrés. Grace à la création du site Afripedia, depuis juin 2012, ils pourront accéder au contenu de la plus grande encyclopédie numérique sur le web, sans être connectés sur Internet.

A l’initiative de ce projet, Wikimedia France qui prône la diffusion libre de la connaissance en France, l’Institut français et l’Agence universitaire de la Francophonie. Les trois organisations ont signé le 15 juin 2012 une convention pour « favoriser le développement numérique en Afrique ».

Leur objectif, selon elles, est de promouvoir la production d’articles consacrés à l’Afrique, rédigés par des contributeurs africains. Pour les initiateurs du projet, le contenu sur l’Afrique proposé par Wikipedia est essentiellement créé par des occidentaux. Désormais, l’objectif est d’inciter les contributeurs Africains à créer eux aussi plus de contenus sur leur continent. Le projet prévoit également des formations à l’utilisation de l’encyclopédie et à la production de contenus sur les projets Wikimédia.

Selon Emmanuel Ingelhart, l’un des concepteur du site vontacté par Afrik.com, « Afripedia apporte des contenus éducatifs qui auparavant étaient difficiles d’accès en raison du fait que les connexions à internet sont rares et le plus souvent de mauvaise qualité. Nous pensons aussi que sur Wikipédia les sujets relatifs à l’Afrique sont trop absents et le plus souvent écrits par des occidentaux, un déséquilibre très dommageable pour l’Afrique ».

Pas un clone de Wikipedia

Afripédia n’est pas un clone de Wikipédia, tient à rappeler Emmanuel Ingelhart. C’est avant tout « un projet qui vise à encourager l’utilisation et la contribution sur Wikipédia. L’avantage de la solution technique utilisée c’est que maintenant tout le monde peut utiliser Wikipédia, même sans avoir accès à Internet. Un simple ordinateur suffit. »

Alors comment fonctionne Afripedia sans internet ? Pour pouvoir accéder au contenu de Wikipedia sans avoir une connexion, il faut impérativement installer le logiciel Kiwix, qui permet la transmission automatique des données à partir d’un serveur sur un ordinateur.

Pour que cette mécanique fonctionne, explique Emmanuel ingelhart, il suffit de posséder un ordinateur que l’on relie « directement sur une prise de courant et qui crée un hotspot wifi, qui est un point d’accès au web permettant de se connecter au réseau internet en wifi et généralement de manière gratuite. Généralement, les Hotspot Wifi sont placés sur des lieux de transit tels que les gares, les aéroports, les offices de tourisme ».

D’après Emmanuel Ingelhart, « en se connectant sur le hotspot wifi, on peut accéder à Wikipédia mais pas à Internet. Toutes les informations sont stockées dans ce petit ordinateur. On peut aussi, depuis le hotspot, télécharger toute l’encyclopédie sur son ordinateur pour un usage a posteriori ».

Bibliothèque numérique en zone rurale

Ce système est très pratique pour ceux qui en Afrique résident dans les zones reculées où la connexion internet est quasi inexistante estime, pour sa part, Boukary Konaté, blogueur et enseignant malien, l’un des chargés de communication du projet. Afripedia est avant tout un outil pédagogique, selon lui. Adepte du logiciel, il entend vouloir former des internautes sur l’utilisation du site, à Ségou, région au Mali, où la connexion Internet n’est pas simple d’accès.

Afripedia est une véritable bibliothèque pour les zones rurales, selon Boukary Konaté, également fondateur du blog Fasozine, traduit en plusieurs langues, notamment en bambara. « Aujourd’hui le savoir est devenu universel. Il est partagé sur internet. Il faut donc que les zones rurales les plus reculées puissent y avoir accès. »

En réalité, « c’est un projet très intéressant pour toute l’Afrique car même dans les capitales comme Bamako, la connexion n’est pas toujours simple d’accès », précise le blogueur malien. Boukary Konaté va même plus loin dans son imaginaire : « Ils ont réussi à créer Afripedia qui permet d’accéder à Wikipedia sans internet. Dans l’avenir, pourquoi ne pas mettre au point le même système qui permettra de se rendre sur le web sans être connecté sur Internet. Je suis sûre que cela est possible. » Ce sera alors une véritable révolution dans le continent.