Africagora rassemble les Noirs de France

800 participants venus de 30 villes de France sont attendus ce samedi au Palais des Congrès à Paris pour débattre avec des candidats aux élections Régionales françaises (Les Verts, le Parti Socialiste, l’UDF, l’UMP) sur la place des minorités nationales dans la société. Ce débat prend place dans le cadre des 3èmes Assises Nationales de l’Egalité Républicaine et de la Diversité. Interview de l’initiateur de cette rencontre, Monsieur Dogad Dogoui, fondateur d’Africagora.

Afrik : Vous souhaitez inciter les Noirs à s’impliquer davantage dans la vie politique française, comment avez-vous procédé ?

Dogad Dogoui : Débutée en novembre 2003, la campagne citoyenne « Voter c’est compter » a incité les Français originaires d’Afrique et des DOM-TOM à s’inscrire sur les listes électorales par la distribution de 50 000 tracts dans 12 villes de France avant le 31 décembre dernier. Africagora [[<*>A propos du Club Africagora :
Créée le 6 mars 1999 à Paris par M. Dogad Dogoui, son actuel président, le Club Africagora est une association de cadres, d’entrepreneurs et d’élus locaux de toutes tendances, engagés dans la promotion sociale et l’intégration professionnelle, économique et politique des citoyens originaires d’Afrique et des DOM-TOM. Composée de 160 membres répartis dans 18 villes, et réunis à la fois en clubs relais régionaux et par collèges professionnels (20 à ce jour), et s’appuyant aussi sur un réseau de 3000 sympathisants, Africagora promeut la visibilité des compétences, aide à l’orientation et à l’insertion professionnelles et encourage la création d’entreprises.

Chaque année, il organise un forum économique et de l’emploi, un tour de France des communautés noires et les assises de l’intégration et de la diversité (1ère édition, le 6 avril 2002 à l’Assemblée Nationale avec 320 participants et les représentants des candidats aux Présidentielles, et 2èmes Assises le 13 juin dernier au Musée Dapper de Paris).
Prochains rendez-vous de l’association : Des forums Formation Emplois, Entreprenariat à Paris et en Province, la sortie de l’annuaire des compétences et des talents originaires d’Afrique et des Dom Tom.

Renseignements : Africagora BP 6422 75064 Paris cedex 02 – www.africagora.org
Contact médias : Dogad Dogoui, président du Club Africagora : 06 09 02 11 62
]]poursuit son action en 2004 et encourage les Afro-Français à voter massivement aux élections cantonales et régionales des 21 et 28 mars 2004. A la veille du 1er tour des élections, 100 000 tracts auront ainsi été distribués et près de 5 000 affiches posées dans 30 villes de France métropolitaine par les membres et les relais locaux de l’association.

Afrik : Africagora s’est impliqué politiquement dans la campagne ?

Dogad Dogoui : A l’occasion de cette campagne, le Club Africagora aura apporté son soutien aux régionales et aux cantonales en Ile-de-France, en Normandie, en Bourgogne, en Rhône-Alpes et en PACA à des candidats originaires d’Afrique et des DOM-TOM, adhérents ou soutenus aussi bien par le Parti Socialiste, que par l’UDF ou l’UMP. Notre approche politique n’est pas partisane, en notre sein se retrouvent des élus locaux de toutes les tendances.

Afrik : Quel est l’objectif de ce combat ? Augmenter le nombre de représentants afro-ultramarins ou créer une force de pression de la minorité noire ?

Dogad Dogoui : Les deux. Nous pensons que la meilleure voie pour l’implication de nos concitoyens noirs dans la gestion de la société passe par une plus grande visibilité dans le champ politique. Mais comment voulez vous que de jeunes adultes retournent aux urnes si les partis politiques traditionnels leur proposent des listes dans lesquelles ils ne se reconnaissent pas. Oui, il s’agit de créer une force de pression des minorités en général et des Noirs en particulier, parce que la seule manière de prendre sa place c’est de la conquérir.

Afrik : A l’origine, Africagora est une association d’entrepreneurs, êtes-vous devenus une association politique ?

Dogad Dogoui : Africagora est une association d’entrepreneurs engagés. Depuis novembre dernier notre action est plus visible dans le champ politique, élections obligent. Mais dès le mois d’avril nous reprenons nos initiatives en faveur de l’emploi et de la création d’entreprises, notamment à travers des forums régionaux inscrits à notre agenda 2004 à Bordeaux, Marseille, Grenoble, Rouen et Reims.

Afrik : Peut-on imaginer un jour une liste composée uniquement de Noirs à des élections prochaines ?

Dogad Dogoui : Face à l’attitude hypocrite et conservatrice des principales formations politiques, il n’est pas exclu qu’une liste respectant les diversités sociales, ethniques ainsi que la parité soit constituée pour les prochaines élections européennes. Une liste à l’image de la société française, et qui ne serait donc pas constituée uniquement de Noirs.

Pour voir le programme complet des Assises