Africa Mercy Ships a quitté le Cameroun

Sur invitation du président camerounais Paul Biya, le navire médicalisé « Africa Mercy » avait été accueilli le 16 août 2017 au port de Douala et a levé l’ancre le 28 mai 2018.

Pendant 10 mois, ce bateau-hôpital a consulté et soigné gracieusement 38000 personnes environ, atteintes des maladies dites rares et coûteuses. L’enregistrement des patients au Cameroun avait eu lieu du 17 avril au 17 mai 2017. Pour s’inscrire, les personnes devraient se rendre dans la formation sanitaire publique de leur localité.

La sélection des patients avait été assurée par les équipes de Mercy sur place en collaboration avec les établissements locaux. Tout était gratuit. Le port de Douala, en retour, avait offert plusieurs services au navire tout au long du séjour au quai 10 : ravitaillement, soutage, enlèvement des déchets, sécurité etc.

Du 16 août 2017 au 5 mai 2018, décompte la mission américaine, 2468 patients parmi lesquels 350 enfants ont bénéficié des chirurgies orthopédique, maxillo faciale, plastique, ophtalmologique et fistulo obstétricales. 10318 patients ont reçu des soins dentaires et plus de 24401 autres consultés par des ophtalmologistes, 82 personnels sanitaires ont par ailleurs été mentorés en Ortho rhino laryngologie (ORL), Ophtalmologie, fistules obstétricales, soins intensifs et brûlures, tandis que 1432 médecins camerounais ont été formés en soins primaires en traumatologie, gestion de la douleur, agriculture nutritionnelle, etc.

Au cours de la cérémonie d’aurévoir organisée le 9 mai 2018, Dr Garry Parker, médecin-chef de Mercy Ships, a de son côté remercié les pouvoirs publics pour leur collaboration et leur hospitalité. Les malades quant à eux ont émi le vœu de voir des missions sanitaires se multiplier au Cameroun. Une volonté partagée par le ministre de la santé qui a annoncé dans l’avenir, des actions hupmanitaires menées cette fois-là par des médecins camerounais dont les capacités ont été renforcées par Mercy Ships.

Mercy Ships est une Organisation non gouvernementale humanitaire et internationale. Elle s’est donnée pour mission d’améliorer l’accès aux soins de santé dans les pays africains en voie de développement. L’Ong intervient sur invitation du pays d’accueil.

Avant l’accostage au Cameroun, elle avait séjourné au port de Cotonou au Bénin pendant neuf mois. Et le Sénégal sera sa prochaine escale.