Africa France Business Meetings 2011 : une 3ème édition sous le signe de l’ouverture

Du 23 au 25 mai 2011, la 3èmerencontre d’affaires AFRICA FRANCE BUSINESS MEETINGS aura pour objectif de favoriser les échanges entre dirigeants africains et français. A l’heure où l’Afrique opère une véritable mutation, ce rendez-vous multisectoriel organisé par la CCI de Bordeaux poursuit son ouverture en direction des pays africains. Alain JUPPE, Maire de Bordeaux et Chef de la Diplomatie Française, a pour l’occasion officiellement invité son homologue burkinabé, Simon COMPAORE, Maire de Ouagadougou (Burkina Faso).

Ouverture et échanges Afrique-France à la une

Alain JUPPE, Maire de Bordeaux et Ministre des Affaires Etrangères, a officiellement invité son homologue du Burkina Faso, Monsieur Simon COMPAORE, Maire de Ouagadougou, à la 3ème édition d’AFRICA FRANCE BUSINESS MEETINGS. L’occasion pour les deux villes jumelées de favoriser leurs relations commerciales et renforcer leurs actions communes. Monsieur COMPAORE a confirmé sa présence au cocktail d’ouverture offert par la Mairie de Bordeaux, ainsi qu’au dîner de gala au Grand Hall du Palais de la Bourse.

Cette volonté de rencontre d’AFRICA FRANCE BUSINESS MEETINGS s’inscrit parfaitement dans la ligne de conduite gouvernementale formulée par Alain Juppé lors de sa prise de fonction. Il accorde une grande place à l’Afrique en évoquant la refonte de l’Union pour la Méditerranée et l’importance d’anticiper l’essor du continent au XXIe siècle.  » Ce serait pour nous une faute stratégique que de relâcher notre présence sur ce continent avec lequel tant de liens ont été construits au fil de l’histoire », a t-il déclaré.

Une 3ème édition centrée sur 5 secteurs d’activités et des pays africains ciblés

Unique rencontre d’affaires France/Afrique «multisectorielle» sur le plan national, Africa France Business Meetings se tiendra pour la 3ème année consécutive à Bordeaux, du 23 au 25 mai prochain. Cette manifestation repose sur un concept original de 3 demi-journées de RDV de 30 minutes maxi en face à face. Plus de 200 chefs d’entreprise, dont la moitié en provenance d’Afrique, y sont attendus.

En 2011 le recrutement des entreprises s’organise autour de 5 secteurs d’activité clés : TIC, Eco-industrie, agro-alimentaire et agro-industrie, santé, et biens d’équipement. Côté participants africains, outre la présence de dirigeants francophones d’Afrique de l’Ouest, une prospection intensive est prévue en Algérie pour la zone Maghreb, au Nigéria, au Kenya et en Afrique du Sud pour ce qui concerne les pays anglophones, et enfin, en Angola et au Mozambique pour les pays lusophones.

Une croissance de plus de 5,5% en Afrique en 2011

Le Fonds Monétaire International (FMI) prévoit pour 2011, une croissance de plus de 5,5% en Afrique. Un chiffre bien au-delà des prévisions mondiales, notamment grâce à une demande interne importante, aux productions minières et pétrolières en hausse et à la reprise économique dans un certain nombre de pays, comme l’Afrique du Sud, le Nigéria ou le Kenya, les trois grandes économies du continent.

Malgré ces prévisions encourageantes, l’Afrique reste en marge de l’économie mondiale avec à peine 2% des échanges. Ce continent ? qui dispose de ressources humaines et énergétiques susceptibles de le placer au cœur des enjeux économiques du 21° siècle, souffre encore d’un déficit d’image. La France et Bordeaux en particulier parient sur l’avenir de ce continent où de nombreux entrepreneurs réussissent depuis des années. Ces dirigeants seront présents en mai prochain pour faire profiter leurs homologues de leurs expériences.

* les Partenaires d’Africa France Business Meetings : Club Entreprises Bordeaux Afrique, Mairie de Bordeaux, Conseil Régional d’Aquitaine, DIRECCTE Aquitaine, CIAN, MEDEF international, Conseillers du Commerce Extérieur d’Aquitaine, Ubi France, Total, Fayat, Le Moci, Groupe Jeune Afrique, OPA, Royal Air Maroc, La Maison de l’Afrique, Attijariwafa Bank.