Affaire Ouaddou : sanctions plus dures réclamées contre le racisme

Le secrétaire d’Etat français aux Sports a demandé lundi des sanctions plus lourdes contre les supporters qui adoptent un comportement raciste dans les stades, rapporte TSR Sport. « Les sanctions sont de trois mois d’interdiction de stade et nous voulons qu’elles passent à un an », a déclaré Bernard Laporte. Le responsable s’exprimait devant le domicile du capitaine marocain de Valenciennes Abdeslam Ouaddou, qui a essuyé samedi les insultes racistes d’un supporteur de Metz, actuellement sous contrôle judiciaire.