Actu Rap : Mbappé réclame justice pour George Floyd et se fait recadrer par Booba !

Kylian Mbappé

Alors qu’il réclamait justice pour l’Afro-Américain George Floyd, tué aux Etats-Unis par un policier blanc, qui l’a étouffé avec son genou posé sur le cou, le footballeur Kylian Mbappé a été violemment chargé par le rappeur Booba. Les détails.

Aucun jour ne passe sans qu’une célébrité ne témoigne tout son soutien aux protestants engagés dans la lutte contre le racisme, non seulement aux Etats-Unis, mais aussi un peu partout dans le monde. Un racisme qui a déjà fait couler beaucoup de mal, à l’image de la mort de George Floyd, tué la semaine dernière aux Etats-Unis, asphyxié d’après une enquête indépendante.

Dernièrement, c’est le jeune international français Kylian Mbappé qui s’était invité dans la partie en clamant sur son compte Twitter : « ♯justiceforGeorge ». Un message repris par de nombreux médias français, dont le journal L’ÉQUIPE qui affirme que « Kylian Mbappé demande justice pour George Floyd ». Mais ce qui a particulièrement attiré l’attention de Booba, c’est le commentaire d’un internaute qu’il s’est empressé de capturer et de publier sur son compte Instagram.

« On va commencer par porter ses cojones et demander justice pour @laveritepradama », peut-on lire dans ce commentaire. En effet le 19 juillet 2016, Adama Traoré, âgé de 24 ans est décédé à la gendarmerie de Persan après avoir été interpellé.

Une affaire à laquelle le footballeur n’a pas réagi alors que les évènements se sont déroulés sur le sol où il réside. Booba n’a alors pas hésité à se moquer du footballeur en publiant les captures d’écran, histoire de lui rappeler que voici quatre longues années que la famille du jeune Adama Traoré attend le verdict final et que lui, Kylian Mbappé, ne s’est toujours pas manifesté concernant cette affaire comme il l’a tantôt fait pour George Floyd.

George Floyd a été tué par un officier de police de la ville de Minneapolis, aux Etats-Unis. L’autopsie accable la police américaine, puisque lundi 1er juin 2020, le médecin légiste officiel en charge du diagnostic du corps évoque une « mort par homicide », précisant que « la cause de sa mort est l’asphyxie.