Actu Rap : Booba s’en prend à la femme de Gims, Demdem réagit ! (Photos)

Après avoir fêté en trombes l’éviction de Booba du réseau social Instagram, la compagne de Gims, Demdem, a ensuite poussé un gros coup de gueule envers ce dernier qui ne cesse de la harceler, même sur Twitter.

Le DUC de Boulogne même hors d’Instagram continue de hanter Gims et sa famille ; encore plus sa compagne Demdem. Et comme si cela ne suffisait pas, elle aurait récemment été la cible de violentes injures de la part des fans du DUC.

C’est par la suite que Demdem, très remontée, s’en est pris à tous ses antagonistes, par le biais des stories sur son compte Instagram, pour mettre les points sur les « i » quant à la rumeur lancée par Booba au sujet d’une quelconque relation antérieure entre elle, Demdem, et Housni ; cela avant de se mettre avec Gims. « Selon la logique de certains, faire une photo avec un artiste c’est être une pu*e », a-t-elle tout d’abord lâché.

« Ok vos mères, vos sœurs, vos filles vos ancêtres et vous-même, vous êtes des grandes grandes put**** alors…. Bandes de misérables vous espérez que je sois aussi médiocre que vous, bande de mer*** occupez vous de c** de votre père », a poursuivi Demdem. Des mots forts qui montrent notamment son agacement quant à cette situation des plus désagréables.

Pendant ce temps, le DUC de Boulogne continuait de s’attaquer à Demdem sur Twitter, son nouveau terrain de chasse. Mais comme une fois, n’est pas coutume, Booba s’est fait signaler par des twittos à cause notamment de ses attaques ciblées. C’est d’ailleurs ce qui est l’origine d’une première sanction, qui consistait alors à un blocage de 12 heures pour avoir enfreint les règles.

Pour rappel, Booba avait été banni définitivement d’Instagram pour ne pas avoir respecté les règles de la communauté, et ce à plusieurs reprises même. Une éviction qui sonnera comme une victoire pour ses principales cibles, dont Gims et sa compagne Demdem. Mais il en faut en plus pour couper ses ailes au DUC de Boulogne ; désormais il lance ses piques depuis Twitter. Pour sûr, il subira une ou de nouvelles sanctions.