Accouchement dans l’eau : attention danger !


Lecture 2 min.
arton38668

Deux sociétés savantes américaines conseillent de restreindre pour l’instant l’usage des baignoires ou piscines à la phase de travail. Car accoucher dans l’eau pourrait s’avérer dangereux pour le bébé.

Deux sociétés savantes américaines conseillent de restreindre pour l’instant l’usage des baignoires ou piscines à la phase de travail. Car accoucher dans l’eau pourrait s’avérer dangereux pour le bébé.

Dans un rapport commun diffusé jeudi, le Collège américain des obstétriciens et gynécologues et l’Académie américaine de pédiatrie reconnaissent que l’immersion dans un bain chaud peut être utile et relaxante au moment du travail. La pression hydrostatique augmente le retour veineux, ce qui pourrait réduire la douleur, et ainsi augmenter la sensation de contrôle et de bien-être de la femme, énumèrent-ils.

Dans la revue Pediatrics, les spécialistes indiquent que si la réduction du stress est un autre argument avancé par les défenseurs de cette méthode, les preuves de ces avantages sont minces sur le plan scientifique. Pour cette même raison, les spécialistes estiment qu’accoucher dans l’eau n’a pas encore fait la preuve de son innocuité et doit, à ce titre, être réservé à un cadre expérimental. Ses bénéfices pour la parturiente n’ont pas non plus été démontrés.

Selon le rapport, même si peu d’incidents ont jusqu’à présent été rapportés chez les femmes accouchant dans l’eau, les risques potentiels sont réels. En ce sens que le bébé peut être contaminé par des micro-organismes relâchés dans l’eau par la mère lors de l’accouchement (par les selles ou les saignements), il peut être difficile de réguler la température corporelle de l’enfant, et celui-ci peut souffrir de détresse respiratoire s’il inhale de l’eau.

Avatar photo
Journaliste pluridisciplinaire, je suis passionné de l’information en lien avec l’Afrique. D’où mon attachement à Afrik.com, premier site panafricain d’information en ligne
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter