Accident ferroviaire au Maroc : six morts, Mohammed VI réagit

Un accident ferroviaire a causé la mort de six personnes, près de Tanger, au Maroc. Quatorze autres personnes ont été blessées au cours de cette collision entre un train et un minibus.

Au Maroc, six personnes ont été tuées et 14 blessées,ce samedi 17 février 2018, dans une collision entre un train de marchandises et un minibus. Un drame de plus qui n’a pas laissé de marbre le roi du Maroc, Mohammed VI.

L’accident a eu lieu à un passage à niveau près de Tanger, dans le nord du Maroc. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l’accident survenu entre la ville de Tanger et le port de Tanger Med.

Selon des informations fournies par la société ferroviaire publique ONCF, dans un communiqué, le train de marchandises a percuté, à l’aube, un minibus immobilisé au milieu du passage à niveau. La compagnie ferroviaire a appelé « à la prudence et au respect de la signalisation routière aux abords des passages à niveau ». Le roi du Maroc Mohammed VI a fait savoir, par voie de communiqué, qu’il prenait à sa charge les frais d’inhumation des victimes ainsi que les soins aux blessés.

A rappeler que le Maroc a lancé une « stratégie nationale de la sécurité routière », avec comme objectif affiché de réduire de moitié le nombre d’accidents d’ici 2026. Près de 3 500 personnes trouvent chaque année la mort dans des accidents sur les routes de ce pays d’Afrique du Nord.