Accident de voiture au Maroc : Dominique Strauss-Kahn dément

Dominique Strauss-Kahn s’est servi du réseau social Twitter, ce dimanche 6 décembre 2015, pour démentir l’information selon laquelle il a eu un accident de la route au Maroc.

« Encore une fois la presse ne vérifie pas ses sources ». C’est en ces termes que l’ancien patron du Fonds monétaire international, Dominique Strauss Kahn, a démenti, ce dimanche 6 décembre 2015, l’information relayée selon laquelle il aurait eu un accident de la circulation au Maroc.

L’information avait été révélée par le magazine people France Dimanche et a été reprise par une partie de la presse, dont AFRIK.COM qui avait cité le magazine français. Selon Le Huffington Post, DSK a démenti expliquant qu’il n’a pas eu d’accident mais qu’il s’était rendu sur place pour venir en aide à son ami qui venait d’en avoir un.

En début de semaine passée, le journal France Dimanche avait indiqué que Dominique Strauss-Kahn se trouvait dans sa voiture en compagnie de deux autres personnes, dont un adolescent de 14 ans. Le journal précisait que « le jeune homme serait le fils de Jean-Robert Reznik, homme d’affaires dans l’hôtellerie, très influent au Maroc ». De son côté, Bladi.net ajoutait que si ce n’est l’état de la « Porsche Panamera (un bolide capable de monter à 260?km/h) », qui coûte tout de même un peu plus de 85 000 euros, rien de grave cependant du côté de Dominique Strauss-Kahn et des autres passagers.

Dominique Strauss-Kahn s’est installé à Marrakech au Maroc, depuis l’affaire Nafissatou Diallo. Il gère la société Parnasse International, spécialisée dans le « conseil juridique et de gestion » à Casablanca.