Aboubacar Toungara : « Pourquoi j’ai quitté l’AS FAR pour Beroe »


Lecture 3 min.
Aboubacar Toungara
Aboubacar Toungara

Après quatre belles années passées sous les couleurs de l’AS FAR dans la Botola Pro marocaine, le milieu offensif international malien Aboubacar Ibrahim Toungara a décidé d’aller monnayer son talent en Europe où il a déposé son baluchon au sein de l’équipe bulgare de Beroe. Auteur d’un bon début de saison, il vient même de prolonger son contrat jusqu’en 2025, sous ses nouvelles couleurs. Il revient, pour Afrik.com, sur les raisons qui l’ont poussé à partir en Europe, même s’il se sentait heureux dans le Royaume chérifien.

Entretien

Après plusieurs années de bons et loyaux services du côté de l’AS FAR, vous décidez de déposer vos valises dans le championnat bulgare et précisément à Beroe Stara Zagora. Qu’est-ce qui a motivé cette décision ?

Effectivement, j’ai passé 4 ans et demi avec l’AS FAR, avant de venir ici en Bulgarie. J’ai choisi de venir en Bulgarie, parce que depuis ma deuxième année au Maroc, l’équipe m’a contacté, tout comme l’AS FAR. Mon projet avec l’AS FAR était de longue durée, donc il a fallu attendre jusqu’à la fin de mon contrat pour que je puisse opter pour Beroe Stara Zagora (…). Le club a aussi un bon projet d’avenir, les dirigeants m’ont convaincu et le projet qu’ils me proposaient était excellent. J’ai donc dit Oui !

En 13 journées, vous avez marqué 2 buts et distillé 1 passe décisive. Comment jugez-vous votre adaptation au sein de ce championnat ?

Pour un début de saison, on dira que ce n’est pas mal. Je travaille encore plus pour faire mieux. Mon adaptation a quand même été difficile surtout avec les nouveaux collègues. Ce n’était pas du tout facile, mais je rends grâce à Dieu, maintenant, ça commence à aller. En fait, je commence à comprendre comment ça se passe ici en Bulgarie. Donc, c’est à moi de travailler encore plus pour pouvoir progresser.

Quels sont vos objectifs personnels et collectifs pour cette saison et les années à venir ?

Sur le plan collectif, c’est de décrocher la coupe de la Bulgarie. C’est très important pour le club. À propos du championnat, on essaie de faire une belle performance et de préparer la saison prochaine étant donné qu’il y a pas mal de nouveaux joueurs. Donc, on ne peut pas dire qu’on se focalisera sur le championnat, cette saison, on mise plutôt tout sur la coupe. Concernant mes objectifs personnels, il s’agira de marquer plus de buts et de faire plusieurs passes décisives. Je veux faire une belle performance en championnat, viser aussi plus haut, car si je suis venu ici en Europe, c’est pour progresser chaque jour. ce qui permettra par la suite d’avoir une bonne opportunité avec d’autres grandes équipes en Europe.

Depuis un certain moment, on constate votre absence au sein du groupe des Aigles du Mali. Que comptez-vous faire pour retrouver la sélection malienne ?

Effectivement, ça fait quelques années que je ne suis plus sélectionné avec l’équipe nationale du Mali, mais je travaille dur pour retrouver le groupe. Comme tout bon jeune joueur malien, j’aimerai défendre les couleurs du Mali. C’est aussi l’un de mes objectifs, pouvoir revenir en sélection.

Vous sentez-vous prêt si le sélectionneur venait à faire appel à vous ?

J’ai choisi de défendre les couleurs du Mali, donc je répondrais toujours présent si le sélectionneur fait appel à moi (…). Comme je l’ai dit, c’est un objectif pour moi et aussi une fierté de défendre les couleurs de mon pays, alors je répondrai toujours présent à chaque appel. Incontestablement, nous avons une très bonne équipe. Nous avons de très bons jeunes joueurs, personne ne peut dire le contraire. Si on fait appel à moi, ça sera un jeune joueur talentueux de plus, avec mes qualités. Je suis convaincu que je peux être un d’un apport supplémentaire.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter