Abdelhamid Mehri est décédé

L’ancien secrétaire général du FLN et ministre du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), Abdelhamid Mehri est décédé lundi matin à Alger.

Abdelhamid Mehri fut une grande figue du FLN. Il est décédé lundi 30 janvier 2012 à l’hôpital militaire d’Aïn Naâdja, à Alger. Âgé de 85 ans, Abdelhamid Mehri avait, peu avant que sa maladie ne le cloue au lit, rendu publique un courrier au président Bouteflika dans laquelle il stigmatisait le régime et demandait une évolution vers plus de démocratie. En cette année 2012, particulièrement symbolique avec le cinquantenaire de l’indépendance, Abdelhamid Mehri avait déclaré : “L’Algérie doit célébrer bientôt le cinquantième anniversaire de son indépendance. Le temps qui nous sépare de cette grandiose occasion est suffisant, selon moi, pour parvenir à un accord entre Algériens pour le changement pacifique souhaité. Le meilleur des présents à faire à nos glorieux martyrs est que l’on célèbre l’anniversaire de l’indépendance avec un peuple algérien fier de son passé et rassuré sur son avenir” cite Liberté Algérie.

De nombreux témoignages

Abdelaziz Bouteflika a déclaré qu’Abdelhamid Mehri «a voué sa vie entière au service de la patrie et du peuple, imprégné qu’il était des valeurs sublimes de liberté, de justice et de souveraineté à une époque marquée par un colonialisme féroce». Ali Benflis, ancien chef de gouvernement a, pour sa part, indiqué : «Un sage nous quitte, sa mémoire nous habite» ou même pour Abdelouhab Fersaoui du Rassemblement action jeunesse (RAJ): «un monument de l’Algérie qui nous quitte»

Lire

 son portrait sur Liberté Algérie

 Les réactions et témoignages sur El Watan

Lire aussi l’article : RG contre FLN : la guerre d’Algérie en France