A la découverte du Mozambique

Dire à ses amis que l’on part au Mozambique, c’est se lancer dans une longue explication géographique : mais si, vous savez, ce pays tout en bas de la carte de l’Afrique, face à Madagascar… Mais non, il n’y a pas de guerre – bien au contraire, une stabilité politique et un essor économique remarquables qui en font un favori pour gagner le titre de success
story à l’africaine. Il y a beaucoup de choses à découvrir dans ce « bout du monde ».

Les plages d’abord, car elles en sont le premier joyau touristique : mer d’huile dans le nord, spots de surf au sud, immenses étendues de sable ivoire ou dunes couleur beurre doux… La nature ensuite : forêts de cocotiers ou bush sauvage, hauts plateaux ou plantations de thé, montagnes ou mangroves, éléphants, oiseaux bleu ciel, et, pour les plongeurs, récifs coralliens, lamantins, requins baleines…

Les Mozambicains enfin, leur portugais chantant et leur hospitalité inoubliable. Séjourner au Mozambique, c’est profiter d’un dépaysement total à 11h de vol sans décalage horaire.

Revenir du Mozambique, c’est savourer le plaisir de raconter : la beauté des paysages et des gens, le luxe des quelques resorts ou lodges sud-africains ou bien le plaisir de se lancer à la découverte d’un espace encore bien trop peu connu du public français, à coup de chapas surpeuplés, de marchés colorés et de rencontres avec les jeunes qui naviguent entre les quelques auberges bon marché de la côte. Le secteur touristique, déserté pendant des années pour cause de guerres, est encore largement ignoré par les tour-opérateurs européens. Pourtant, c’est une destination en plein développement qui attire des investisseurs malins, bien conscients de l’énorme potentiel touristique du pays.

Pour l’heure, ce sont essentiellement les Sud-Africains qui investissent, mais il y a également tout le long du pays des initiatives de quelques compatriotes français, qui s’avèrent par ailleurs les plus intéressantes ! Dans quelques années, les infrastructures devraient être toutes prêtes, et permettre de confortables safaris ou du farniente de première classe. Mais
dans quelques années, le parfum d’aventure se sera aussi certainement un peu éventé. Aujourd’hui, c’est donc encore le moment de la découverte – les destinations qui offrent ce charme-là ne sont pas si nombreuses…

LES COUNTRY GUIDES DU PETIT FUTE :
Les Country Guides sont destinés aux voyageurs individuels mais également à ceux qui partent en groupe. C’est une synthèse d’informations pratiques, culturelles ou d’aventure. Vous y trouverez également de nombreuses cartes et des photos. Les rédacteur des guides du Petit Futé partagent tous une même passion pour un pays et exercent les activités professionnelles les plus variées (vétérinaire, casque bleu, journaliste, architecte…). Leur ambition est d’introduire un ton différent dans la littérature touristique par un regard personnel sur un pays, tout en conviant le lecteur à choisir dans un large éventail d’adresses originales et futées de bon rapport qualité-prix. Les Country guides appartiennent également à leurs lecteurs. Ils les bonifient en envoyant leurs expériences qui sont publiées, contribuant à en faire des guides interactifs. Leur prix de vente les positionne, en général, comme les guides les moins chers du marché.