A LA DECOUVERTE DE L’ALGERIE

4ème édition donc pour ce Country-guide du Petit Futé, rédigé par Marie-Hélène MARTIN qui nous propose un voyage complet et intense au coeur de ce magnifique pays qu’elle aime tant ! Plus de 520 pages quadri, 24 cartes & plans, plus de 410 photos et illustrations sans oublier les aquarelles de Catherine Rossi… De quoi s’immerger entièrement avant de partir pour cette Algérie multicolore…

Nous en avions presque trop entendu parler de ce pays dont le nom signifie «les îles». Il y a forcément quelqu’un, proche ou non, qui nous en a parlé, qui a rêvé sur son Algérie «dorée», celle qui magnifiée, fantasmée voire réinventée parce qu’on y vit plus, est la terre où la vie est plus savoureuse qu’ailleurs. Il y a celui aussi qui ne peut lui pardonner ses années
«grises», celles pendant lesquelles la vie était réprimée par une idéologie extrémiste, la répression et la détresse quotidienne. Et celui-là lui reproche encore de se perdre dans ses contradictions. La paix est revenue – et l’euphorie économique avec -, mais, pessimiste et prudent, il se demande quel est l’avenir de ce pays souvent secoué par des séismes, telluriques ou non, qui le ramènent à ses pires cauchemars.

Mais nous avons trop peu entendu parler de l’Algérie multicolore, celle qu’on découvre après des années de messages confus. C’est d’abord le Sahara pacifique, terre d’explorateurs aux paysages toujours renouvelés qui apparaissent sitôt traversés les fertiles plaines côtières et franchis de hauts plateaux solitaires. ce sont ensuite des oasis aux ksour fortifiés
et des ergs, des tassilis où des peuples qui nous ont précédés ont dessiné avec poésie leur univers, ou encore les tours minérales du Hoggar. C’est la montagne âpre, les Atlas tellien et saharien qui cachent des paysages somptueux que leurs habitants ont toujours protégés des convoitises. C’est la côte où se sont tassées les plus grandes villes, mais qui, plage de sable fin ou corniche verdoyante, a su rester l’une des plus belles de la Méditerranée. Ce sont, enfin, les villes telles que nous les rêvions, façonnées par les civilisations qui s’y sont succédé et où on s’étonnerait presque d’être apostrophé par des mots de bienvenue qui nous rappellent que l’hospitalité est l’une des nombreuses qualité de l’Algérie…