8 mai 1945 : Le massacre de Sétif toujours dans les mémoires

Le 8 mai 1945, alors que la France fêtait la libération et la capitulation allemande signant la fin de la seconde guerre mondiale, la région de Sétif sera le théâtre d’une des plus importantes répressions de l’histoire coloniale. Des milliers d’algériens seront massacrés pour avoir revendiqué leur indépendance. Une tragédie que la France à mis 60 ans à reconnaitre, le 27 février 2005 par la voix de son Ambassadeur en Algérie, Hubert Colin de Verdière. Retrouver les détails de cet évènement historique en lisant Le massacre de Sétif ou le sanglant armistice.