500 migrants subsahariens franchissent la frontière espagnole de Melilla

Près de 500 migrants originaires de l’Afrique subsaharienne ont franchi la frontière espagnole de Melilla.

Ils ont de nouveau réussi à défier les autorités espagnoles! Environ 500 immigrants subsahariens ont franchi ce mardi la frontière séparant le Maroc de l’enclave espagnole de Melilla. Il s’agit de l’un des nombre le plus important de migrants ces dernières années qui ont réussi à passer la frontière, ont annoncé les autorités locales.

Cet assaut qualifié de « violent » par le préfet de la ville, Abdelmalik El Barkani, a été lancé mardi matin par environ un millier de migrants contre cette triple frontière grillagée qui sépare le Maroc de Melilla, actuellement soumise à une très forte pression migratoire. Pas plus tard que fin février, plus de 200 migrants originaires de l’Afrique subsaharienne avaient également réussi à franchir la frontière espagnole, malgré les mesures dissuasives mises en place par les autorités.

Les autorités de la localité, ne cachent pas être de plus en débordées par ce flux important de migrants à la recherche de meilleures conditions de vie en Europe. Ces derniers espèrent une fois arrivé à leur destination trouver un emploi pour prêter main forte à leurs proches restés dans leur pays d’origine.