3A Telesud : la chaîne afro qui s’épanouit

Apparue dans le paysage audiovisuel international en 1998, la chaîne ‘afro-européenne et panafricaine’, 3A Telesud a depuis lors fait ses preuves. Son expansion ne cesse de se confirmer, un peu partout dans le monde, notamment en Afrique, alors que la chaîne afro est à la portée des 5 millions de francophones qui vivent aux Etats-Unis. Rencontre avec son directeur et fondateur, Constant Némalé.

3A Telesud est une petite entreprise de l’audiovisuel qui a élu domicile dans un 100 m² à Montreuil, en région parisienne. Portée par une équipe à dimension humaine qui s’emploie à concrétiser son ambition : celle d’être le reflet du monde afro dans toute ses dimensions. Telesud, qui est aujourd’hui diffusée sur quatre continents – Afrique, Amérique, Asie (Moyen-Orient) et Europe – contribue, à son échelle, à l’éclosion d’une télévision communautaire noire en France.

Afrik.com : Quelle est l’actualité de 3A Télésud ?

Constant Némalé
: Telesud est aujourd’hui sur Canal Satellite Horizons (bouquet francophone d’une vingtaine de chaînes diffusées en Afrique subsaharienne, ndlr). Par ailleurs, nous avons commencé à partir du Cameroun, plus précisément de Yaoundé et Douala, il y a quelques semaines déjà, à faire des tournées pour présenter la chaîne dans les capitales africaines. Nous venons de signer un partenariat avec le groupe Spectrum Télévision qui va être notre partenaire au Cameroun. 3A Telesud a également conclu un partenariat avec le groupe Raga Communication, à Kinshasa (République Démocratique du Congo), qui détient deux chaînes hertziennes. Par ailleurs, et c’est notre actualité immédiate, nous avons signé avec le deuxième opérateur de satellite aux Etats-Unis un accord pour la diffusion de 3A Telesud sur l’ensemble du territoire américain. Ce sont ainsi plus de 11,2 millions d’abonnés, grâce au bouquet Dish Network, qui ont actuellement accès à la première chaîne afro-européenne et panafricaine.

Afrik.com : Qui regarde aujourd’hui Telesud ?

Constant Némalé :
C’est un public bien évidemment afro, mais il est aussi cosmopolite et très urbain. Nos téléspectateurs sont des personnes qui aiment l’Afrique, des expatriés mais aussi des décideurs.

Afrik.com : Votre programmation actuelle est-elle appelée à évoluer prochainement ?

Constant Némalé
: Nous allons maintenir cette programmation jusqu’à la fin de l’année, mais elle sera, à partir de juillet, étoffée d’un journal, qui sera, pour l’instant, diffusé une fois par jour. Ce à quoi s’ajoutera un grand magazine d’actualité en fin de semaine. Nous allons également intégrer dans notre grille les journaux de l’Uemoa (l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest) et de la Cedeao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest).

Afrik.com : Vous êtes présent aujourd’hui un peu partout sur la planète. Quelle est la place de votre chaîne dans le paysage audiovisuel noir en France ?

Constant Némalé
Il n’y a pas de paysage audiovisuel noir en France ! Nous sommes les seuls à nous positionner dans cet univers afro. Telesud est une chaîne qui se veut le miroir de notre diversité, de notre culture et de notre vision du monde. Nous avons mis huit ans à monter Telesud, peut-être que si demain on ne se casse pas la gueule et qu’on a une certaine pérennité, cela va encourager d’autres personnes.

Afrik.com : Quelles sont alors vos perspectives dans ce paysage inexistant ? La Télévision Numérique Terrestre (TNT) constitue-t-elle une nouvelle opportunité ?

Constant Némalé
: La TNT est aujourd’hui une dispersion pour nous, même si nous avons sérieusement étudié le dossier. De plus, elle sera à terme accessible à toutes les chaînes qui le souhaitent. Notre défi majeur est de donner une pérennité au projet, de nous développer sans brûler les étapes et de séduire encore plus de gens.

Afrik.com : Que compte faire le pionnier que vous êtes pour contribuer à faire exister justement un paysage audiovisuel noir en France ?

Constant Némalé
: Nous n’avons pas la prétention de révolutionner une situation qui revêt une dimension politique et économique. Nous sommes néanmoins des têtes brûlées qui ont décidé de s’installer. Telesud a un public qui se retrouve dans ce que nous leur proposons et qui affiche sa satisfaction. Dans ce contexte notre leitmotiv se résume en un mot : pérennité.