21 candidats pour la dernière ligne droite du processus électoral en République démocratique du Congo

Les opposants Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, et le dauphin désigné du président Joseph Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary, sont les favoris qui se dégagent de la liste de 21 noms que la Commission électorale nationale indépendante (Céni) a publié mercredi 19 septembre, à 94 jours du scrutin présidentiel.

La campagne électorale officielle se déroulera à compter du 22 novembre jusqu’aux élections présidentielle, législatives et provinciales prévues le 23 décembre pour désigner le successeur du président Joseph Kabila. Vingt-et une candidatures ont été retenues par la CENI pour l’élection présidentielle, 15 355 pour les élections législatives et près de 20 000 pour les élections provinciales. Corneille Nangaa, président de la Céni, a déclaré que « le chemin est définitivement balisé en direction des élections du 23 décembre 2018″.

Deux poids lourds de l’opposition, Moïse Katumbi condamné par contumace à 36 mois de prison et Jean-Pierre Bemba, convaincu de subordination de témoin par la Cour Pénale Internationale, n’ont pas obtenu le droit de présenter leur candidature.

L’opposition est pour l’instant encore divisé sur l’éventuel désignation d’un candidat commun et devrait dévoiler sa stratégie d’ici la fin du mois de 29 septembre lors d’une réunion publique prévue à Kinshasa. Des réunions se sont pour l’instant tenues à Bruxelles, mais sans que les principaux opposants puissent s’entendre.

L’opposition n’exclue pas le boycott des élections invoquant des problématiques liées aux de « machines à voter » qui sont très critiquées;

Mais il apparait aussi que les chances de victoire des opposants sont très limitées si l’opposition n’arrivait pas à s’unir. Jean-Pierre Bemba a affirmé que « si l’opposition s’unit derrière un candidat, alors oui, je pourrai faire abstraction de ma personne. Je soutiendrai quelqu’un et je le ferai gagner ».

Les négociations pour la désignation d’un candidat commun risque donc de tourner rapidement  sur les contreparties attendues par ceux qui ne se présenteront pas.

Pour autant, « Chaque jour qui passe, la commission électorale pose des actes qui rassurent sur la tenue effective des scrutins tant attendus par l’ensemble du peuple congolais », a déclaré la Céni en annonçant l’arrivée d’un premier lot de 17.944 isoloirs et la fin de la production en Corée du Sud des 105.257 machines à voter.

Liste des 21 candidats retenus :

Seth Kikuni Masudi

Vital Kamerhe Lwa Kanyiginyi Nkingi

Tryphon Kin-Kiey Mulumba

Freddy Matungulu

Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo

Alain Daniel Shekomba Okende

Radjabo Mbira Tebabho Soborabo

Martin Fayulu

Yves Mpunga

Samy Badibanga Ntita

Joseph Mba Maluta

Gabriel Mokia Mandemo

Marie-Josée Ifoku Mputu

Pierre Honoré Kazadi Lukonda Ngube-Ngube

Sylvain Maurice Masheke Ngerakueyi

Emmanuel Ramazani Shadary

Charles Diavena Lutadila

Noël Tshiani Muadiamvita

Jean Mabaya Gizi Amine

Francis Mvemba

Théodore Ngoy Ilunga wa Nsenga