2002, année ATT

L’ex-général Amadou Toumani Touré, dit ATT, semble avoir conquis le coeur – et la tête – des Maliens. Les premiers résultats officiels du second tour de la présidentielle malienne le créditent de 68,35% des voix.

Les premiers résultats officiels du second tour de l’élection présidentielle malienne donnent l’ex- général Amadou Toumani Touré (ATT) loin devant Soumaïla Cissé, le candidat de l’Adema (parti au pouvoir). 68,35% des voix contre 31,65%. Les chiffres sont partiels, portant sur 70% des procès-verbaux, mais ils montrent assez bien la tendance générale qui se dégage de ce second tour.  » Nous avons les résultats de 34 cercles sur 49 « , annonce Ismaël Yoro Dicko, porte-parole du ministère de l’Administration territoriale en charge de l’organisation du scrutin.

Après le vote du 28 avril dernier, ATT était déjà le favori de cette élection même si Soumaïla Cissé espérait pouvoir créer la surprise. Le comportement du président sortant, Alpha Oumar Konaré, y est pour beaucoup. En ne donnant pas de consignes de vote, il a favorisé l’ex-général qui a été son ministre des Finances puis de l’Education.

Forte abstention

Le vote du second tour, qui s’est tenu dimanche, n’a pas mobilisé les foules. A peine 30% des électeurs se sont déplacés.  » C’est un taux de participation très faible « , explique Ismaël Yoro Dicko.  » Beaucoup de Maliens, qui avaient soutenu les petits candidats, ont estimé qu’il n’était pas nécessaire d’aller voter dimanche.  » L’appel d’Ibrahim Boubacar Keïta et de la formation Espoir 2002 (rassemblant quinze partis) à voter ATT ne semble pas avoir été déterminant.  » Si l’appel avait été vraiment suivi, le score d’ATT serait encore plus important. Et il faut noter que Soumaïla Cissé a réussi à gagner des électeurs « , souligne le porte-parole.

Quoi qu’il en soit, l’ex-général de 53 ans est assuré de remporter cette présidentielle. Celui qui a déjà dirigé le pays en 1991-92 – à la tête d’un Comité de réconciliation nationale installé après le renversement du régime dictatorial de Moussa Traoré – semble avoir conquis le coeur des Maliens.

Résultats :

A Bamako, ATT remporte 121 325 voix contre 32 330 pour Cissé. A Sikasso, 150 329 électeurs ont voté pour ATT contre 75 612 pour Cissé, à Mopti, c’est 219 573 voix pour ATT et 84 360 pour Cissé, à Ségou, 142 680 pour ATT et 79 999 pour Cissé et enfin, à Kayes, 81 372 personnes ont choisi ATT et 60 221 Cissé. Quant aux 28 ambassades, elles comptabilisent 68 540 voix pour ATT et 25 202 pour Cissé.