Cameroun : un nouvel hôtel « La Falaise » à Douala, Bonapriso

Cameroun : Douala s’enrichit d’un Hôtel « La Falaise Bonapriso »

Un énième joyau dans l’univers des établissements de prestige du groupe SEM (Société des établissements Monkam). Ce chef-d’œuvre architectural de 04 étoiles trône majestueusement au milieu de la célèbre avenue Soppo Priso (ancienne rue Njo-Njo) dans le quartier chic de Bonapriso, région du Littoral, département du Wouri, 1erarrondissement de Douala .

Bâti sur 16 niveaux, il dispose de nombreuses places de parking sécurisées en sous-sol, de 3 espaces de réunions et banquets au 13ème étage. Le rez-de-chaussée et la mezzanine abritent respectivement la réception, le bar, le restaurant et une piscine suspendue.

L’offre d’hébergement opportunément diversifiée répond aux multiples besoins qu’expriment sans cesse les divers partenaires et visiteurs :

  • 126 chambres réparties sur les 9 premiers étages de l’édifice
  • 12 suites somptueuses au mobilier contemporain s’y ajoutent du 1er au 12ème étages
  • 12 appartements de grand luxe, avec chacune 2 chambres à coucher, 1 séjour, 1 salle à manger et 1 cuisine complète, garantissent un séjour de longue durée en toute autonomie comme « à la maison » : une vue imprenable sur l’aéroport international de Douala, le fleuve Wouri et sa mangrove sera le lot quotidien des hôtes à partir de leurs appartements des 10ème, 11ème et 12ème étages.

Par ailleurs, une véritable révolution sécuritaire prend naissance à l’Hôtel La Falaise de Bonapriso avec l’acquisition et l’installation effective d’un scanner à bagages de dernière génération comme il s’en trouve dans les aéroports de grande sûreté.

L’Hôtel La Falaise de Bonapriso, 5ème hôtel La Falaise à Douala (attention, lors des réservations, à ne pas vous tromper d’hôtel), c’est aussi un réseau de 72 caméras numériques de surveillance et une connexion internet Wifi à large bande passante en itinérance dans tous les coins et recoins de l’immeuble.

C’est également une salle de fitness avec des appareils professionnels de cardio, de musculation, une salle de massage et d’ozone thérapie.

C’est aussi un restaurant ultramoderne et un bar chic, flanqués d’une terrasse avec vue plongeante sur la rue adjacente.

C’est enfin une cuisine hyper sophistiquée, impressionnante par sa grandeur et ses équipements.

Remarquable par sa modernité, la clarté et la finesse de ses lignes architecturales, la rigueur et l’intelligence esthétique de son aménagement intérieur, ce nouvel hôtel paraît tout à fait adapté aux exigences d’une clientèle internationale.

Ce chef d’œuvre architectural ne pouvait pas laisser le gouvernement insensible, d’où la présence du premier ministre, le Dr Joseph Dion Ngute, à la cérémonie d’inauguration officielle ce 23 avril 2019 à Douala.  « Le gouvernement va continuer à soutenir ce genre d’initiative », a-t-il déclaré.

 Qui est donc le promoteur de l’Hôtel La Falaise de Bonapriso ? 

Le promoteur n’est autre que le patriarche Nzaa Menkam Niassi Monkam Pascal, digne fils Bakassa dans le Haut-Nkam, Grand Officier de l’ordre de la valeur, homme d’affaires multisectoriel, magnat de l’immobilier et de l’hôtellerie au Cameroun et en Afrique du Sud.  Monkam Pascal, à plusieurs égards, est un homme prospère.

Le PDG du groupe SEM (Société des établissements Monkam) fait son entrée dans l’hôtellerie au début des années 60. Sa rigueur dans le travail est sans doute à l’origine de son immense succès.

Les Hôtels La Falaise font partie des meilleurs établissements hôteliers au Cameroun. Ainsi en 2016, le site booking.com désignait l’hôtel La Falaise de Yaoundé comme le meilleur au Cameroun.

Outre sa présence dans 3 grandes villes du Cameroun (Douala, Bafang, Yaoundé), Pascal Monkam est très actif à l’international, notamment en Afrique du Sud. Il est propriétaire des Tours Jumelles Monkam Pascal, du Pretoria Hôtel, du Tamboti Lodge et du Park Lodge Hôtel au pays de Nelson Mandela.