25 mai 2018 / Mis à jour à 02:44 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Afrique du Sud - Guinée - Zimbabwe - Politique
Zimbabwe : Mugabe, la chute ?
Robert Mugabe, Président du Zimbabwe

Le Président du Zimbabwe, Robert Mugabe, est placé en résidence surveillée par l’armée de ce pays d’Afrique Australe. Son retour au pouvoir semble plus que jamais hypothétique.

Le Président du Zimbabwe, Robert Mugabe, est toujours placé en résidence surveillée par l’armée de ce pays d’Afrique Australe. Son retour au pouvoir semble plus que jamais hypothétique.

Alors qu’il est sous résidence surveillé, le chef de l’Etat zimbabwéen ne semble pas prêt à lâcher le pouvoir de son propre chef. Selon l’agende Reuters, Mugabe reste convaincu qu’il ne pouvait être démis de ses fonctions que par un vote de la direction du parti au pouvoir, la Zanu-PF.

Alors que des négociations seraient en cours pour voir quel sort sera réservé à Robert Mugabe, l’Union Africaine a dénoncé « ce qui apparaît comme un coup d’Etat ». Le président en exercice de l’institution, le chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé, a exigé « immédiatement le rétablissement de l’ordre constitutionnel ». Le Président Robert Mugabe, 93 ans, au pouvoir depuis 37 ans, a confié à son homologue sud-africain Jacob Zuma qu’il était retenu à son domicile par les militaires.

La tension est encore vive dans ce pays d’Afrique Australe où les choses ont tourné en début de semaine. En effet, mardi, le chef de l’armée zimbabwéenne, le général Constantino Chiwenga, avait exigé l’arrêt immédiat de « la purge actuelle », menaçant que l’armée n’hésitera pas à intervenir. Des paroles traduites en actes puisque le même soir, l’armée a pris le contrôle de zones stratégiques de la capitale, Harare.



à la une



afrik-foot