21 août 2017 / Mis à jour à 04:48 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Afrique du Sud - Art
Un portrait de Mandela peint avec un gant de boxe

L’artiste belge Phill Akashi, qui vit en Chine, a réalisé un gigantesque portrait de Nelson Mandela avec seulement un gant de boxe, pour symboliser la lutte de Madiba contre l’apartheid.

L’artiste belge Phill Akashi a l’imagination bien débordante. C’est le moins qu’on puisse dire ! Alors que beaucoup utilisent le pinceau pour réaliser leurs œuvres, lui a choisi d’utiliser un gant de boxe pour confectionner un immense portrait de Nelson Mandela sur le mur, dans son atelier à Shanghai, en Chine, où il réside. C’est lorsqu’il a appris que le héros national sud-africain était hospitalisé à l’hôpital de Pretoria, dans un état critique, qu’il s’est attelé à la réalisation de son œuvre. Pour que cette dernière, qui mesure plus de 6 mètres de haut, puisse prendre forme, il a administré 27 000 coups de boxe au mur de son atelier. Et pour rendre le portrait encore plus authentique, Phil Akashi a choisi la couleur noire, symbolisant la lutte de l’ex-Président sud-africain contre l’apartheid. L’artiste belge a également utilisé de la pâte de cinabre, matière associée en Chine à l’éternité.

« Mandela, artiste de la paix »

La réalisation de la fresque a été très physique pour le jeune artiste qui a bravé l’étouffante chaleur de Shanghai. Il a passé une bonne partie des mois de juin et juillet à donner des coups de poing au mur. « Je pense que j’ai perdu trois à cinq kilos en l’espace de cinq semaines », a-t-il confié à l’AFP. Mais cela en valait bien la peine pour le père de la nation arc-en-ciel, à qui il voulait lancer un clin d’œil, en référence à sa passion pour la boxe, qu’il pratiquait avant de s’être engagé dans son combat contre la ségrégation. « Je considère vraiment que Nelson Mandela est un extraordinaire artiste de la paix. Il constitue en vérité une fantastique source d’inspiration pour le monde entier », a affirmé Phil Akashi.

Nelson Mandela qui a reçu en 1993 le prix Nobel de la Paix, aux côtés du dernier Président blanc d’Afrique du Sud, Frederik de Klerk, en raison de sa « longue marche vers la liberté » et son engagement dans la réconciliation nationale, a inspiré beaucoup d’artistes. Le jeune artiste sénégalais de 30 ans Souleymane Ndiaye a aussi réalisé un portrait de l’ex-chef d’Etat sud-africain, qui a été exposé le jour de son 95ème anniversaire. Pour Souleymane Ndiaye qui considère Madiba comme son héros, « plus qu’un homme c’est un prophète ». Selon lui, Nelson Mandela « est le toit de l’Afrique du Sud », garantissant l’équilibre du pays.



à la une




communiqués

afrik-foot