18 avril 2014 / Mis à jour à 10:02 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Mali - Sénégal - Politique - Religion - Terrorisme
Sénégal : des présumés djihadistes arrêtés

Depuis le bombardement des positions des djihadistes au Nord du Mali par l’armée française, les services de sécurités ont intensifié les contrôles sur les individus des pays frontaliers. Plusieurs suspects ont été arrêtés au Nord, au Sud et à l’Est du Sénégal.

De notre correspondant

Les ministres sénégalais de l’Intérieur et des forces armées ont combiné leurs forces pour faire face à une éventuelle infiltration des rebelles du Mouvement national de libération de l’Azawad(MNLA) et du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao). Cette surveillance accrue a porté ses fruits puisque une dizaines de personnes venant du Mali ont été arrêtées. Les suspects sont pour la plus part des Nigérians et des maliens issu de la tribu Touareg.

Dans la région de Kolda (sud), des gendarmes en patrouille ont arrêté un présumé djihadiste en provenance du Mali. Le mis en cause est âgé de 75 ans et serait natif de Gao (Mali), mais il a été déféré au parquet de la région de Kolda après interrogation. Toujours dans le sud du pays, un ressortissant nigérian en provenance de la ville de Ségou a été arrêté à l’entrée de la ville de Sedhiou. Le suspect détenait de la monnaie Gambienne et Guinéenne et de certain pays de l’Afrique de l’Ouest.

Des Touareg seraient les principaux suspects

Au nord du Sénégal, dans la région de Saint Louis, une ville frontalière avec la Mauritanie, les forces de sécurité sénégalaises ont appréhendé un ressortissant de l’Ouzbékistan dans le village frontalier de Diama, situé à 27 km de la ville Saint-Louis. Selon des sources proches de l’enquête, l’Ouzbèke voulait s’adonner à un transfert de fonds pour les comptes des Djihadistes, qui opèrent au nord du Mali. Il est entre les mains des gendarmeries et il ne serait pas seul dans cette affaire de transfert de fonds. Il pourrait être soutenu par d’autres individus.

Les forces de sécurité sénégalaises ont annoncé l’arrestation de plusieurs Touareg sans pièces d’identités dans la ville de Kédougou à 600km de Dakar sans donner le nombre exacte de présumés arrêtés. D’autres sources sécuritaires font état d’arrestation quotidienne des personnes venant du Mali.

Le Colonel Insa Sagna, commandant la Zone militaire N°4, couvrant les régions de Tambacounda et Kédougou(Est), a assuré que toutes les mesures ont été prises pour faire face à la menace terroriste, en renforçant son dispositif de sécurité à la frontière avec le Mali et la Mauritanie.


à la une




communiqués
SOUDAN DU SUD : LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL RAPPELLE QUE TOUTE ATTAQUE CONTRE DES CASQUES BLEUS EST INACCEPTABLE ET CONSTITUE « UN CRIME DE GUERRE »

Communiqué du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA), en sa 429ème réunion sur la situation en Guinée Bissau

Communiqué de Presse du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA), en sa 429ème réunion sur les prochaines élections en Egypte faite par le Département des Affaires politiques de

Le Canada et l’Égypte soulignent leur engagement en faveur d’une coopération renforcée

Le Canada soutient la santé et les moyens de subsistance durables au Ghana / Le Canada aide le Ghana à diversifier son économie et à améliorer les services de santé et la nutrition



en bref




image du jour

dossiers

liens utiles