22 avril 2018 / Mis à jour à 11:09 - Paris.  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Centrafrique - Etats-Unis - Ouganda - RDC - Soudan - Diplomatie - Finance - Politique - Terrorisme - Drame - Crime et banditisme - Droits de l’Homme - Population - Bien mal acquis
Ouganda, RDC : Washington gèle les avoirs des fils de Joseph Kony
Joseph Kony

Les Etats-Unis ont décidé du gel des avoirs des deux fils de Joseph Kony, le leader de l’Armée de résistance du seigneur (LRA), groupe qui sévit entre l’Ouganda, la RDC, la Centrafrique et le Soudan.

Washington sort le bâton. En effet, les Etats-Unis ont décidé du gel des avoirs des deux fils de Joseph Kony, le leader de l’Armée de résistance du seigneur (LRA), groupe qui sévit depuis plus de 20 ans entre l’Ouganda, la RDC, la Centrafrique et le Soudan. L’ONG Invisible Children accuse la LRA d’avoir enlevé près de 350 personnes en Centrafrique depuis le début de l’année.

L’information a été donnée par RFI qui précise que, pour se fournir en armes et en munition, la LRA utilise le braconnage d’éléphants ou le commerce d’ivoire. Le site ajoute qu’en plus de geler les avoirs des deux fils de Joseph Kony, les Etats-Unis interdisent désormais aux Américains de faire des affaires avec Ali et Salim.

Paul Ronan, directeur de l’ONG américaine The Resolve, est formel : « il est très improbable que Ali et Salim, les fils de Joseph Kony, aient des comptes bancaires ou propriétaires de biens aux Etats-Unis ou dans un autre pays », ajoutant que « l’Armée de résistance du seigneur, la LRA, est un groupe isolé qui fonctionne avec l’argent liquide ou le troc ».

Selon le département du Trésor américain, le groupe armé étant affaibli, avec Joseph Kony qui aurait marginalisé d’anciens officiers, Ali pourrait être le successeur de son père. Salim s’occuperait des finances et de la logistique. Les deux seraient chargés de faire respecter la discipline. Salim est même soupçonné par les Etats-Unis d’avoir tué des membres de la LRA qui voulaient déserter, relève RFI.



à la une



afrik-foot