29 avril 2017 / Mis à jour à 18:28 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
France - Maroc - Animaux
Maroc : le squelette du monstre du Loch Ness de retour

Le squelette d’un dinosaure marin vieux de 66 millions d’années vient d’être restitué au Maroc.

Le squelette d’un dinosaure marin vieux de 66 millions d’années, nommé Zarafasaura Oceanis, provenant d’une mine de phosphate située au Maroc est de retour au royaume chérifien. Il avait été retiré d’une vente aux enchères à Paris, en fin février.

Le Zarafasaura Oceanis, aux allures de monstre du Loch Ness, avait été estimé 450 000 euros par la société Binoche & Giquello qui devait le soumettre aux enchères à Drouot. Face à la polémique, le squelette avait finalement été retiré des enchères. Selon Le Figaro qui cite la MAP, « la restitution s’est effectuée dans le cadre d’un accord entre le Maroc et les détenteurs de ce squelette, qui permet d’éviter un processus judiciaire long et fastidieux ».

Soupçonnant une exportation illégale, une association marocaine avait dénoncé la vente comme un pillage d’un trésor patrimonial unique. Le squelette provenait du bassin de phosphate de Khouribga, où l’Etat marocain possède une licence exclusive.

Citant l’ambassade du Maroc à Paris, la MAP indique que les détenteurs du squelette ont reconnu sans condition la propriété du Maroc sur le fossile et accepté d’en assurer le transfert au Maroc. Ils seront indemnisés au prix coûtant pour les travaux effectivement réalisés de restauration et de reconstitution du squelette.

Toutefois, la plainte déposée pour fouilles illégales et exportation illicite de fossiles en infraction aux dispositions légales et réglementaires en vigueur au Maroc suivra son cours, souligne l’agence.



à la une




communiqués

afrik-foot