23 octobre 2017 / Mis à jour à 03:11 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Ouganda - RDC - Rwanda - Conflit - Guerre - Politique - Religion - Terrorisme - Crime et banditisme
RDC : les rebelles de l’ADF-Nalu sèment la terreur dans le nord-Kivu

Les rebelles ougandais de l’ADF-Nalu ont fait irruption dans au moins deux villages du secteur Beni-Mbau, dans le Nork-Kivu, prenant en otage au moins sept personnes.

Des scènes de pillages, de braquages et d’enlèvements ont été observées ces derniers jours dans le secteur de Beni-Mbau, au Nord-Kivu. Les membres de l’ADF-Nalu auraient profité de la "trêve" d’un mois des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) pour se reconstituer sur trois bases : Ruzizi, Rudi et Tororo. Le 28 juillet, la Monusco et les FARDC avaient largué des tracts dans le territoire de Beni afin d’exhorter les rebelles ougandais à déposer les armes et libérer les otages qu’ils détiennent.

Contacté par Afrik.com, Omar Kavota, vice-président et porte-parole de la société civile du Nord-Kivu, affirme que les rebelles de l’ADF-Nalu ont exprimé une fin de non-recevoir suite au largage des tracts qui appelaient à se rendre. Selon lui, « ils ont commis de nouveaux actes de terrorisme notamment à prenant en otage sept personnes et en tuant un civil sur la route nationale numéro 4, près de kokola. Ils ont aussi fait irruption dans le village de Kokola et celui de kilia ».

Maître Omar Kavota rappelle que les rebelles ougandais retiennent en otage plus de 600 personnes. Plus que jamais, il accuse l’Ouganda de soutenir l’ADF-Nalu. « L’Ouganda affirme être opposé à l’ADF, mais dans les faits ce pays soutient ces rebelles afin de disposer des ressources du Nord-Kivu telles que le minerai et le bois. Et le schéma est le même pour les rebelles du M23 officieusement soutenu par le Rwanda », affirme Maître Kavota.

Celui-ci affirme également que les rebelles de l’ADF entendent instaurer un Etat islamique dans cette région orientale de la RDC. « Comment se fait-il que l’Ouganda, allié des Etats-Unis, soutient le combat contre les islamistes Shebab en Somalie mais au contraire soutien l’ADF qui a lui aussi pour objectif d’instaurer un Etat islamique ? », s’interroge le vice-président et porte-parole de la société civile du Nord-Kivu.



à la une




communiqués

afrik-foot