19 septembre 2014 / Mis à jour à 22:54 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
dossier

Les DOM mobilisés contre la vie chère
Le LKP (Liyannaj kont pwofitasyon), une plateforme de syndicats et d’associations, a entamé une grève générale contre la vie chère et les surprofits en Guadeloupe le 20 janvier 2009. Elle s’est déroulé dans le calme durant près d’un mois, drainant des milliers de personnes dans les rues et faisant tâche d’huile dans les autres DOM (départements d’Outre-mer français). Mais durant la première semaine de février, les manifestations ont dégénéré. La Société civile, les grands patrons et l’Etat peinent à s’entendre. Cette crise met à nu les contradictions de sociétés post-esclavagistes où nombre d’habitants affirment avoir le sentiment d’être des citoyens de seconde zone.


Des états généraux de l’Outre-mer boiteux

France : une loi pour développer l’Outre-Mer

Guadeloupe : la crise est-elle finie ?

Guadeloupe : un accord partiel sans le Medef

La Guadeloupe se dirige vers une sortie de crise

Guadeloupe : l’impasse

Grève générale dans les DOM : la diaspora solidaire

Guadeloupe : les grévistes reprennent les négociations dans la méfiance

Violences en Guadeloupe : Elie Domota s’exprime

Manifeste pour les "produits" de haute nécessité


Au peuple guadeloupéen mobilisé !

Grève générale en Guadeloupe : le LKP durcit le ton

Les rendez-vous manqués de l’Outremer français

Guadeloupe : l’avenir à toute force

La Guadeloupe en ébullition

La Guyane n’est plus paralysée

Carburant cher : la Guyane s’enflamme


à la une




en bref