20 juin 2018 / Mis à jour à 17:36 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Algérie - Religion - Femmes
Les Algériennes courent pour leurs droits

Plusieurs centaines d’Algériennes ont couru à Alger et Constantine pour revendiquer leurs droits d’occuper l’espace publique et en signe de solidarité avec Ryma, une jeune fille qui a été agressée pour avoir pratiqué le footing avant la rupture du jeûne.

Plusieurs centaines de femmes, et deux cents hommes, ont répondu à l’appel “Arwahi Tejdri” des organisateurs de ce jogging (un groupe de garçons), pour affirmer leur droit à exercer une activité sportive en plein air mais surtout, leur droit d’occuper, librement, l’espace public sans craindre de se faire harceler ou agresser, verbalement ou physiquement.

“Moi je suis une grand mère. Je suis venue soutenir me filles et mes petites filles. Nous vivons en Algérie et nous ne voulons pas quitter notre pays pour vivre librement, nous voulons le faire ici”, déclare une femme au HuffPost Algérie.

Vidéo de Ryma, dont le coup de gueule a fait le tour des réseaux sociaux après s’être elle se filmée afin de parler de cette agression physique et verbale pour avoir effectué une séance de sport durant le mois de Ramadhan : « Parce que là je suis sortie faire mon footing comme d’habitude, une heure avant le maghreb, un jeune est passé à côté de moi, m’a frappée de façon violente et il m’a grondée en m’insultant et me disant : « Ta place est à la cuisine. »



à la une



afrik-foot