24 avril 2014 / Mis à jour à 10:14 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
France - Nigeria - Cinéma - Vidéos
Festival Nolywood week : les films nigérians débarquent à Paris
Le film nigérian Last flight to Abuja

La première édition du Festival Nolywood week, qui présente les 7 meilleurs films nigérians aux cinéfiles parisiens, se tient du 30 mai au 2 juin prochain. L’objectif de ce projet à l’initiative de l’association YK Project est de faire connaître l’industrie cinématographique nigériane qui rencontre un franc succès dans les pays anglophones mais est encore méconnue en France.

Que les amoureux du cinéma nigérian qui n’avaient pas l’occasion de voir leurs films préférés se rassurent. Ils seront mis à l’honneur lors de cette première édition du Festival Nolywood week, qui se tiendra du 30 mai au 2 juin prochain au cinéma Arlequin, dans le sixième arrondissement de Paris.

Le projet à l’initiative de l’association YK Project a pour objectif de mettre en lumière l’industrie cinématographique nigériane encore méconnue en France. Parmi les sept films, qui seront diffusés, considérés comme les meilleurs du moment, figurent : Phone Swap, Maami, Inalé, Tango With me, Ijé et Last Flight to Abuja. Le Festival est particulier, puisqu’il n’y aura pas de jury. Les sept films proposés en anglais, sous-titrés français, seront soumis au vote du public, qui désignera la meilleure production. C’est le meilleur film d’ailleurs qui clôturera le Festival.

Une industrie en expansion

Bien qu’elle soit encore méconnue en France, notamment à cause de la barrière de la langue, l’industrie cinématographique nigériane a connu une fulgurante ascension ces dernières années. Dans l’univers du 7ème art, c’est la seconde industrie du monde, d’où son surnom : Nolywood en référence à Holywood et Bolywood. Le cinéma au Nigeria a pu se développer grâce à l’investissement d’hommes d’affaires nigérians qui ont cru à ce projet culturel.

Même si certains estiment que sur le plan technique les films nigérians ne sont pas toujours de bonne qualité, ils sont néanmoins très appréciés dans le continent. La raison de ce succès ? Les films Nolywood parlent avant tout aux Africains. Ils décrivent des faits de réalité quotidien en Afrique tels que la sorcellerie, la polygamie, les problèmes liés à la circulation dans les mégalopoles comme Lagos.

Les films nigérians commencent également à immerger à l’international dans des pays comme la Grande-Bretagne, en raison notamment de la forte diaspora nigériane qui y réside, et aux Etats-Unis. En France leur expansion se fait encore timidement. Mais des chaînes tels que Nolywood TV proposent quotidiennement des films et séries nigérians. Ces derniers devraient d’ailleurs être prochainement vendus en DVD. Les initiatives pour mieux faire connaitre les productions nigérianes se multiplient dans l’Hexagone. Le 31 mai, un forum aura lieu dans la capitale pour que producteurs nigérians et distributeurs français puissent échanger et travailler ensemble pour une meilleure diffusion des films nigérians en France.


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles