2 septembre 2014 / Mis à jour à 15:23 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Mali - Nigeria
Boko Haram présent au Mali

Le groupe islamiste Boko Haram, responsable de plusieurs centaines de morts ces trois dernières années au Nigeria (sans doute près d’un millier), a été signalé à Gao, l’une des grandes villes du Nord prise par les rebellions touareg. « Il y a une bonne centaine de combattants de Boko Haram à Gao. Ce sont des Nigériens et des Nigérians. Ils ne se cachent pas. Certains arrivent même à parler en langue locale pour expliquer qu’ils sont de Boko Haram », explique le député malien Abdou Sidibé a l’AFP. Secte islamiste très active au Nigeria, Boko Haram a encore été à l’origine de plusieurs attentats qui ont fait près de 45 morts ce week-end de Pâques, lors d’attaques contre des églises.

Lire aussi :

- l’interview de Jean Christophe Servant : « La menace Boko Haram sert les intérêts de beaucoup de personnes

- Mali : rencontre entre Dioncounda Traoré et le capitaine Amadou Sanogo


Mali en bref
Les négociations concernant la paix entre les groupes armés du nord du Mali ainsi que le gouvernement ont finalement été reportées au lundi 1er septembre, à Alger. Cette décision a été prise dans un...

Trois djihadistes présumés ont été récemment arrêtés par les soldats français de l’opération Barkhane, près de Tombouctou, au cours d’une opération spéciale. Parmi eux, figure un proche de l’Algérien Yahia...

Des proches des victimes du crash du vol AH5017 d’Air Algérie se sont recueillis mardi sur le lieu de l’accident dans la région de Gossi, à environ 150 km de Gao (nord-est du Mali). La totalité des...


derniers articles Mali
La CAF a indiqué jeudi qu’elle refuse de délocaliser les matches des éliminatoires de la CAN 2015 de la Côte d’Ivoire contre la Sierra Leone et du Nigeria contre le Congo pour cause de virus Ebola. La...

Les familles des victimes du crash de l’avion d’Air Algérie ayant entraîné la mort de 116 personnes, dont 54 français, au Mali ont créée une association dans l’espoir d’obtenir plus d’informations de la...

Le Malien Amadou Cheikh Bani Kanté aurait été un intermédiaire dans le présumé financement de la campagne de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi, en 2007.


à la une




en bref