30 juin 2016 / Mis à jour à 14:14 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Mali - Nigeria
Boko Haram présent au Mali

Le groupe islamiste Boko Haram, responsable de plusieurs centaines de morts ces trois dernières années au Nigeria (sans doute près d’un millier), a été signalé à Gao, l’une des grandes villes du Nord prise par les rebellions touareg. « Il y a une bonne centaine de combattants de Boko Haram à Gao. Ce sont des Nigériens et des Nigérians. Ils ne se cachent pas. Certains arrivent même à parler en langue locale pour expliquer qu’ils sont de Boko Haram », explique le député malien Abdou Sidibé a l’AFP. Secte islamiste très active au Nigeria, Boko Haram a encore été à l’origine de plusieurs attentats qui ont fait près de 45 morts ce week-end de Pâques, lors d’attaques contre des églises.

Lire aussi :

- l’interview de Jean Christophe Servant : « La menace Boko Haram sert les intérêts de beaucoup de personnes

- Mali : rencontre entre Dioncounda Traoré et le capitaine Amadou Sanogo


Mali en bref
Au Burkina Faso, trois policiers ont été tués, mardi 31 mai 2016, dans l’attaque d’un commissariat par des individus non identifiés dans la province de l’Oudalan, à environ cinq kilomètres de la...

Au Mali, une double attaque perpétrée, mardi 31 mai 2016, contre l’ONU à Gao, dans le nord de ce pays d’Afrique de l’Ouest a fait quatre morts dont un Casque bleu. Les autres morts sont des civils...

Au Mali, cinq Casques bleus togolais ont été tués, ce dimanche 29 mai 2016, dans une embuscade dans le centre de ce pays d’Afrique de l’Ouest. L’information a été confirmée par la Mission de l’ONU au...


derniers articles Mali
Environ 2 500 hommes vont arriver en renfort de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA), dont le mandat sera étendu pour protéger les civils et son...

Absent de la sélection du Mali depuis la CAN 2015, Seydou Keita s’est dit ouvert à un retour avec les Aigles, notamment dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018 qui leur a réservé un groupe de...

Les cadavres de 34 migrants, dont 20 enfants, ont été retrouvés dans le désert Niger, alors qu’ils tentaient de se rendre en Algérie voisine.


à la une




en bref