25 septembre 2016 / Mis à jour à 07:00 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux

Pan Afrique
L’arnaque par mail
Les scams ou fraudes 419. D’abord spécialité de l’Afrique anglophone, principalement du Nigeria, les mails d’escroqueries provenant d’Afrique, dénommés SCAM ou aussi appelés fraude 419 du nom de l’article du Code pénal nigérian qui les condamne, se développent de plus en plus en provenance de Côte d’Ivoire.

A quoi ressemble un scam (du mot arnaque en anglais) ? C’est la première question à se poser. D’après un petit tour d’horizon des mails que j’ai reçu sur mon adresse courante, le principe est simple et presque toujours assez similaire. Celui ou celle qui vous écrit est le fils ou la fille d’une personnalité africaine importante, mais décédée Juste avant sa mort, cette personnalité a réussi à cacher une importante somme d’argent, mais pour la récupérer ou, selon les cas, la blanchir, votre aide est sollicitée moyennant une commission de 10 à 20% du montant total. Jusque-là tout reste malheureusement très crédible, la plupart des personnalités africaines importantes de ces dernières années ayant eu tendance à se constituer, illégalement, un bas de laine important. Mais la chose paraît quand même un peu louche...

Finalement j’ai beaucoup d’amis importants...

Dans ma petite collection de scams francophones, j’ai été contacté par Mohamed Abacha, fils du défunt Président nigérian qui me proposait 20% de 12 millions de dollars mis de côté par son père sur un compte particulier en Suisse, pays dont je ne suis pourtant nullement originaire. J’ai reçu un mail très franc de Mohamed Kone, fils d’un riche marchand de cacao de Côte d’ivoire tué par de méchants rebelles, qui doit transférer une mallette contenant 5 millions de dollars, mon pourcentage reste à négocier. L’instabilité actuelle de la Côte d’Ivoire est propice au développement de ces arnaques en rendant plus crédibles les détournements d’argent. Daniel Sankho, fils de l’ancien Directeur des Mines de Sierra Léone a 19 millions de dollars dans deux caisses et me laisse 15% pour l’aider à fuir la Côte d’Ivoire où il a trouvé un refuge précaire, Jean Camara, fils lui aussi d’un riche négociant de cacao m’a choisi, inspiré par Dieu, après avoir beaucoup prié ! (Je n’ai pourtant pas un nom très catholique...) et il me laissera aussi 15% de ses 12,5 millions de dollars.

...et je suis quelqu’un de bien

Mariam Mohamed de Sierra Léone et James Yoko, toujours dans le cacao à Abidjan, mettent en avant leur jeune âge et leur besoin d’avoir un associé plus expérimenté en Europe pour gérer les fonds, c’est me faire là un bien grand honneur, ma femme n’a pas la même confiance en moi pour la gestion de notre patrimoine. Gloria N’guessan, ex Secrétaire particulière de feu le Général Gueï, m’a contacté, quant à elle, par l’entremise de Missions humanitaires qui lui auraient dit le plus grand bien de moi (je en sais pas comment elles le savent, mais c’est vrai que je suis quelqu’un de bien). Elle a récupéré 8 millions de dollars lors de l’assassinat de son patron et elle m’en laisse généreusement 25% (c’est mon coté humanitaire qui la pousse sans doute à être aussi généreuse...). La plus riche était une des anciennes épouses de Mobutu qui devait récupérer 100 millions dollars, pourcentage à négocier. A ce niveau la tentation est forte...

Mieux vaut être prudent

Ce type d’arnaque existait déjà dans les années 80, à partir de fax ou de courriers, mais le mail permet d’en réduire le coût et de multiplier les prospects. Malheur à l’internaute qui met le doigt dans l’engrenage. On commence par lui demander d’ouvrir un compte dans une banque africaine où il doit mettre quelques centaines d’euros pour des frais divers, ou de payer des taxes de douane pour rapatrier la caisse de diamants, puis les sommes augmentent petit à petit pour régler des détails administratifs, jusqu’à ce que l’internaute s’aperçoive qu’il file un mauvais coton. Plusieurs milliers de crédules y ont laissé, au mieux un peu d’argent, au pire la vie. Il peut, en effet, arriver que l’on vous demande de venir dans le pays pour récupérer directement l’argent, certains Américains se sont laissés piéger, les plus chanceux sont repartis contre une rançon, mais d’autres auraient été assassinés et dépouillés à leur arrivée au Nigeria.

Pour repérer les escroqueries, il existe un système infaillible, méfiez-vous de toutes les propositions où l’on vous promet de gagner de l’argent facilement. C’est toujours louche. Que ce soit de grosses sommes comme dans les exemples ci-dessus, ou de petits revenus complémentaires, sur la forme, « donne moi 10 euros et dix personnes te donneront à leur tour dix euros », ce sont toujours des arnaques. Et attention, de nouvelles formes d’escroqueries apparaissent tous les jours, c’est particulièrement vrai aujourd’hui à partir des sites de rencontres, dont soyez vigilant(e)s.

Pour plus d’information sur les arnaques et canulars du web, visitez le site Hoaxbuster.

Lire aussi :
- A bas les scams



dossier
Les escroqueries sur le web se développe régulièrement. Voici un petit tour d’horizon sur les Scams, ou arnaques par mail.


à la une




communiqués

en bref