25 juillet 2014 / Mis à jour à 20:26 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Sénégal - Coopération
Inauguration de Senbus Industries
Le Sénégal étrenne sa première usine de montage de bus. Le Sénégal a inauguré en grande pompe, vendredi à Thiès, la première usine de montage de bus du pays. Exemple de coopération sud-sud, la Senbus, le fruit d’un partenariat indo-sénégalais, va générer quelque 250 emplois. Son objectif : produire 600 véhicules par an pour les besoins nationaux et sous-régionaux.

De notre partenaire Le Nouvel Economiste.

C’est en compagnie de ses homologues El Béchir du Soudan, Ould Taya de Mauritanie, Compaoré du Burkina Fasso et Pedro Pires du Cap Vert que le Président de la République sénégalais a inauguré mercredi dernier à Thiès Senbus Industries. Cette usine, fruit de la coopération indo-sénégalaise avec le support technique du groupe indien Tata, sixième producteur mondial de véhicules commerciaux, est la matérialisation de l’idée du chef de l’Etat Abdoulaye Wade de doter le pays d’une unité industrielle capable de monter des véhicules de qualité afin d’aider au renouvellement du parc de véhicules de transport du pays. Le président s’est ainsi réjoui de la « concrétisation d’un de ses rêves fous », dont ses adversaires politiques se moquaient constamment. Pour Abdoulaye Wade, Senbus doit être une entreprise régionale destinée à toute la Cedeao (Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest).

250 emplois créés

Maitre Wade a aussi magnifié la coopération sud-sud avec l’Inde qui est confrontée aux mêmes problèmes que le Sénégal, notamment sur le climat et sur l’état des routes. Conscient que seule une bonne gestion peut faire fructifier ce fleuron, le Président de la République dira à l’endroit du PDG de Senbus, Ousmane Joseph Diop, que le plus grand défi qui l’attend est celui de la gestion rigoureuse et efficace de la nouvelle entité. Avant le mot du Président de la République, le Premier ministre, Idirssa Seck, par ailleurs maire de Thiès, a eu à saluer la contribution de la Sifi (Société d’intervention financière) principale actionnaire de Senbus avec 93% du capital contre 7% à l’Etat. Il est bientôt prévu l’entrée dans le capital de la compagnie d’assurance Cnart à hauteur de 5%. Le Chef du gouvernement sénégalais a aussi apprécié l’arrivée de ce joyau qui contribuera à l’émergence de Thiès dans le paysage économique national.

Les installations de Thiès vont assurer une capacité de production de 1 000 bus par an. Mais le premier objectif de Senbus est de fournir 600 bus par an, soit 50 bus par mois pour un chiffre d’affaires de 15 milliards de francs CFA. Une centaine d’employés ont été déjà recrutés et la production annuelle, à en croire les responsables, permettra d’assurer 200 emplois permanents pour l’usine et 500 pour les PME sous-traitantes.


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles