1er octobre 2014 / Mis à jour à 22:42 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Madagascar - Site
Plein phare sur la Nationale 7
Plein phare sur la Nationale 7. Jean et Viviane allaient pour la troisième fois à Madagascar. Pour suivre leur regard amoureux de la Grande Ile, une seule route, un seul chemin. La Nationale 7, d’Antananarivo à Itafy : 1000 kilomètres de bonheur et de photos. En ligne.

Trênet l’avait immortalisée comme la route du bonheur et des congés payés. Jean et Viviane revisitent le mythe. Leur Nationale 7 à eux va d’Antananarivo, la capitale malgache, à Itafy, dans le sud ouest de l’Ile. 1000 kilomètres de paysages, de maisons, de villages, de visages... Pour faire partager leur amour de la Grande Ile, les deux voyageurs ont laissé dans leur sillage quelques centaines de clichés qu’ils ont mis en ligne sur leur site, Tonga Soa.

Silence, on clic

Pas de discours superflus sur ce site très personnel. Mais des photos qui mérite le détour et qu’on suive jusqu’au bout le chemin de terre que l’on appelle pompeusement la Nationale. Sans parti-pris esthétisant, Jean et Viviane captent la lumière des espaces désolés et l’ombre des taudis. " J’ai été fasciné par les quartiers pauvres d’Antanarivo. " Jean n’en dit pas plus. Il ne veut pas s’épancher sur la misère des habitants de l’île. C’est peut-être pour cela qu’il n’a pas mis de texte. Toutes les images n’ont même pas de titre. " Si c’est pour marquer bêtement : " un baobab "... ", se justifie l’auteur avec ironie. Certaines ne portent qu’un numéro. La surprise nous attend, au détour d’un clic, lorsqu’on découvre sous l’étiquette " RN6 " (Route nationale 6) l’image d’un unique enchevêtrement de broussailles et de boue.

Jean se félicite de ce qu’une centaine de Malgaches soient déjà allés voir son site. Il a fait de gros efforts pour alléger le temps de téléchargement des photos. Mais pour ceux qui ne la connaissent pas encore, Tonga Soa reste surtout une très belle façon de faire connaître l’île aux voyageurs. Il y a de la poésie dans ce regard sur ce que les auteurs appellent " le plus beau pays du monde ". Et même de l’humour. La dernière page de l’album se termine par un clin d’oeil sur un couché de soleil. " Inévitable !! ", lit-on en légende. Même les meilleurs n’échappent pas au cliché !

Visiter le site.


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles