20 août 2014 / Mis à jour à 16:19 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Ile Maurice
Le destin de David Li
Le destin de David Li. L’Ile Maurice tient son champion du monde de Karaté. A 24 ans, David Li Yuen Fong a décroché la plus haute place du podium en Australie. Portrait express d’un petit bagarreur devenu le roi du monde.

La maman de David Li Yuen Fong avait peur pour l’avenir de son fils. Petit, le nouveau champion du monde de karaté était chétif et bagarreur. A 24 ans, David Li a décoché au début de ce mois, en Australie, la plus haute marche du podium. En finale des 3e championnats du monde du Karaté, le Mauricien n’a laissé aucune chance à son malheureux adversaire, l’Iranien Farhad Esbati. D’ailleurs son parcours lors cet open est intrigant : parti en outsider, il a défait tous les favoris, un Australien et deux Japonais, avant d’arriver en finale. C’est à l’âge de 13 ans que le jeune champion, Chi Koy Li Yuen Fong pour l’état civil, découvre le karaté au cours d’une fête chinoise. Quelques jours plus tard, il prend son premier cours. " J’étais grand pour mon âge mais maigre. Je me souviens, Georges (son entraîneur, ndlr) m’avait conseillé de faire des pompe ", raconte David Li.

L’ascension était longue

Ceinture noire deuxième dan, le nouveau chouchou de Maurice a un grand avenir devant lui. " Mon entraîneur et moi comptons revoir mon plan d’entraînement. Je vais travailler encore plus dur. Je ferai mon maximum pour aller le plus loin possible. Nous pouvons faire beaucoup de choses si nous le voulons, même si nous habitons un petit pays ", confie David Li au Mauricien. Le jeune responsable du département multimédia d’une entreprise informatique avoue modestement que pour être champion du monde, il lui a fallu travailler pendant dix ans et assumer plusieurs échecs. De 1994 à 2001, il a toujours été éliminé dès les premiers tours des compétitions internationales.

Sa première grande sortie mondiale a été la bonne. L’Ile Maurice tient enfin son champion du monde de karaté. Et cela risque de durer car David Li a faim de victoires. Il ne cache pas son ambition de s’assurer une bonne place dans le monde fermé des champions.


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles