19 novembre 2017 / Mis à jour à 23:50 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
Pan Afrique - Presse
L’autre Afrique ou l’Afrique autrement
L’autre Afrique ou l’Afrique autrement. Le mensuel, qui deviendra hebdomadaire à la rentrée, "L’Autre Afrique", est de nouveau dans les kiosques. Comme son nom l’indique, le futur hebdomadaire de Jean-Baptiste Placca veut apporter un autre regard sur le Continent. Décryptage.

Une jeune fille africaine, stylo à la main, penchée sur une feuille, vous regarde en souriant. La Une, qui peut par ailleurs, servir de légende, s’exclame : "à nous le siècle" ! Tout est dit pour décrire le mensuel qui deviendra hebdomadaire dès septembre. Le directeur de publication, Jean-Baptiste Placca, veut voir l’Afrique autrement.

Sujets traités en profondeur, très fouillés et bien documentés, dictionnaire acide sur " les réalités africaines ", le premier numéro est " forcément spécial ". Par sa périodicité et par son contenu. Vous ne trouverez pas les rubriques habituelles des autres hebdomadaires panafricains, mais vous y trouverez plus d’analyse et de sens. Nouveau défi, le mensuel se métamorphosera en hebdomadaire le 11 septembre prochain. D’ici là, un autre numéro thématique sortira le 9 août.

Ni griots serviles, ni détracteurs stériles

Anticiper l’actualité. " Parce que l’information a un rôle essentiel à jouer dans les défis que l’Afrique ne peut plus durablement reporter, nous venons vers vous avec une information juste, sereine, rigoureuse, qui tente de véhiculer sa part de propositions, s’impose par un devoir d’imagination et de créativité ", explique Jean-Baptiste Placca. Pour qui l’information est aussi un acte d’engagement. Souligner les initiatives et porter " des valeurs qui dépassent nos intérêts immédiats ".

L’autre Afrique ne veut pas " être à la remorque de l’actualité mais l’anticiper ". Le Continent a besoin de plusieurs espaces d’expression. Nul doute que ce futur hebdomadaire trouvera sa place. Dérangeant, le magazine de Jean-Baptiste Placca se veut au service de l’Afrique. " Nous voulons, modestement, être au service de notre continent, et cela impliquera peut-être, parfois, souvent, de déplaire ", avertit le directeur de publication.

Bienvenue chez vous, cher confrère !



à la une




communiqués

afrik-foot