Maroc - Mozambique - Pan Afrique
CAN 2013 : le Maroc chute au Mozambique
Coup de tonnerre ce dimanche après midi. Opposé au Mozambique pour le compte du match aller du dernier tour des éliminatoires de la CAN 2013, le Maroc s’est incliné sur le score de 2-0. Dans une rencontre où ils n’ont rien montré ou presque, les Lions de l’Atlas ont baissé pavillon à deux reprises sur deux réalisations survenues à la 72e et à la 91e minute de jeu. Avec cette défaite, les hommes d’Eric Gerets compromettent fortement leurs chances de qualifications pour la compétition, qui se déroulera en Afrique du Sud. Il leur faudra inverser la tendance lors de la manche retour prévue le 13 octobre à Marrakech.

Moments délicats à venir pour le sélectionneur du Maroc, Eric Gerets. Opposée à la modeste équipe du Mozambique, sa formation s’est inclinée à Maputo sur le score de 2-0, lors du match aller du dernier tour des éliminatoires de la CAN 2013. Devant leur public venu en masse, les Mozambicains mettent le pied sur le ballon dès les premières minutes et tentent de presser les Marocains pour emballer la partie. C’est donc logiquement que les hôtes donnent des premiers frissons aux supporters des Lions de l’Atlas avec une frappe de peu à côté des cages d’El Quinani (12e). Les visiteurs mettent du temps à entrer dans la partie et peinent à se trouver dans le jeu, procédant le plus souvent par contres. Mais ce sont une nouvelle fois les Mozambicains qui vont se montrer dangereux avec une nouvelle frappe de Lobo (17e). Après 20 minutes, les hommes d’Eric Gerets ne se sont procurés aucune occasion, et il faut attendre une tentative complètement manquée de Belhanda pour assister au premier signe de rébellion (23e).

Malgré cette petite alerte, c’est le Mozambique qui continue de dicter son rythme en gagnant très nettement la bataille au milieu du terrain. Lobo pense même trouver le chemin du but mais son tir en dehors de la surface est détourné en corner par un El Quinani une nouvelle fois vigilant (27e), avant qu’une nouvelle frappe de loin ne vienne frôler le montant droit du portier marocain. Imprécis dans leurs transmissions et souvent trop gourmands dans les dribbles, les partenaires de Kharja n’arrivent pas à porter le danger devant le but adverse. Seul Boussoufa, sur ses centres, parvient à semer le doute au sein de la défense mozambicaine, comme lorsque qu’un de ses coups francs trouve la tête de Taarabt qui pensait ouvrir le score. Faux espoir car Kapango claque le cuir en corner (38e). C’est sur ce score de parité que les deux équipes regagnent le vestiaire, après une nouvelle tentative de Boussoufa, l’homme le plus en vue côté marocain (44e).

Victoire par trois buts d’écart lors du retour à Rabat

Une pause de 15 minutes qui s’avère salutaire pour les protégés d’Eric Gerets, de retour avec de meilleures intentions dans le jeu. Mais le tout s’avère encore beaucoup trop léger et c’est une nouvelle fois El Quinani qui doit s’employer sur trois actions chaudes des hommes de Gert Engels (60e, 63e et 65e). Des avertissements qui ont le don de sortir les Marocains de leur léthargie et c’est une nouvelle fois Taarabt qui s’illustre avec un missile, en dehors de la surface, qui n’est pas loin de faire mouche (70e). Mais c’est alors que les Marocains commencent à sortir que l’issue de la partie va basculer. Sur une frappe de Manuelito, malencontreusement détournée par un de ses défenseurs, le pauvre El Quinani doit s’avouer vaincu (1-0, 71e). Euphoriques et portés par leurs supporters, les Mozambicains sont tout proches du second but (81e), alors que Gerets joue ses dernières cartes avec les entrées en jeu de Sahli et El Adoua en lieu et place de Barrada et Belhanda.

Un coaching proche d’être payant à une minute du terme de la rencontre, mais le nouvel entrant El Adoua, pourtant seul dans la surface de réparation mozambicaine, manque une offrande de Taarabt (89e). Un raté qui va avoir de lourdes conséquences puisque dans la foulée, le Mozambique va définitivement sceller l’issue du match. Sur une sortie mal négociée après un coup franc, El Quinani, irréprochable jusque là, se heurte à son défenseur et permet à Elias Pelembe de marquer dans le but vide (2-0, 90e+1). Les supporters basculent dans l’euphorie tandis qu’Eric Gerets et ses ouailles ont la tête bien basse au coup de sifflet final. Avec ce revers concédé, les Lions de l’Atlas devront s’imposer lors de la manche retour à Rabat, prévue le 13 octobre. Une tâche qui ne s’annonce pas aisée car il leur faudra s’imposer avec trois buts d’écart pour espérer être au rendez-vous en Afrique du Sud. Avec le mécontentement des supporters face aux résultats de l’équipe nationale depuis la prise de fonctions du technicien belge, ce match s’annonce d’ores et déjà explosif.

- Le onze de départ du Mozambique : Kapango - Mazive, Sitoe "Mexer", Macuvele "Gabito", Lobo "Miró", Simão - Manuelito, Guambe "Kito", Elias Pelembe "Dominguês", Clésio Bauque -Jeremias Sitoe "Jerry".

- Le onze de départ du Maroc : El Quinani – Soulaimani, Mrani, Benlamaalem, Bergdich – Kharja, Belhanda, Boussoufa, Barrada, Taarabt, El Hamdaoui.


Maroc



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com