21 octobre 2014 / Mis à jour à 18:41 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
France - Pan Afrique - Tanzanie - Enfance
"Les contes de Tinga Tinga" : une histoire chatoyante du règne animal
L’art du Tingatinga est la principale source d’inspiration de ces dessins animés. D’où vient la trompe des éléphants et la peau lisse des hippopotames ? La réponse est contenue dans un DVD : le volume 1 des Contes de Tinga Tinga. Ces dessins animés sont inspirés de la technique picturale Tingatinga, originaire de la Tanzanie, et des contes animaliers d’Afrique.

« Pourquoi ? » Cette sempiternelle question que pose tous les enfants a désormais quelques réponses grâce aux contes de Tinga Tinga. Du moins, en ce qui concerne le règne animal. Pourquoi l’éléphant a une trompe, le serpent pas de pattes, l’hippopotame pas de poils ou encore le phacochère est si laid ? Pour les enfants de trois à six ans, les réponses sont contenues dans un DVD : le volume 1 des Contes de Tinga Tinga, désormais disponible en France. Singe, Tortue, Lionjesté et autres figures de la jungle africaine se mobilisent dans six dessins animés pour apporter les réponses inspirées par la riche tradition orale du continent africain. On apprend ainsi que les éléphants n’avaient pas de nez, avant d’être munis d’une trompe, qu’ils sentaient mauvais et que les hippopotames aimaient régulièrement piquer une tête avant de faire des cours d’eau leur habitat naturel.

Une explosion de couleurs

Les contes de Tinga Tinga offrent une chatoyante expérience visuelle et sonore. Cet univers coloré mêle harmonieusement les tons pastel du milieu naturel aux chaleureuses couleurs qu’arborent les animaux. De quoi captiver les petits téléspectateurs. Les mélodies ensoleillées et rythmées, qui introduisent ou entrecoupent les différents contes, finiront de les conquérir si Singe, narrateur attitré, et ses amis, si moqueurs, n’y étaient déjà pas parvenus.

Les habits lumineux des animaux des contes de Tinga Tinga sont inspirés d’une technique picturale, originaire du sud de la Tanzanie. L’art du Tingatinga était utilisé pour décorer les cases. L’explorateur allemand Karl Weule l’évoque dans ses écrits en 1906. Animaux et hommes sont alors représentés à partir de pigments naturels. Cet art, maîtrisé et renouvelé, a été transposé dans les studios kényans de Tiger Aspect Productions et d’Homeboyz Entertainment qui s’appuient sur les compétences locales. Les dessins peints à la main prennent vie pour un public tout aussi tonique. Au final, Les contes de Tinga Tinga sont l’expression d’un alliage parfait entre de fabuleuses images, la curiosité et le divertissement auquel les enfants ne sont jamais indifférents.


Les Contes de Tinga Tinga - Volume 1 : Pourquoi l’éléphant a une trompe
Format : DVD (Universal)


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles