28 juillet 2014 / Mis à jour à 12:10 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
RDC - Justice - Politique - Crime et banditisme - Election
Tentative de coup d’Etat en RDC ?

La résidence du président Joseph Kabila attaquée. Que veulent et qui sont les mystérieux assaillants de la résidence présidentielle, en République démocratique du Congo (RDC) ? Des hommes non identifiés ont attaqué dimanche le domicile principale du président de la République, Joseph Kabila, à Kinshasa. La garde républicaine (GR) est parvenue à reprendre le contrôle de la situation après une vingtaine de minutes d’affrontements. Les rescapés devraient être auditionnés par la justice.

Le calme est revenu à Kinshasa. Pourtant de nombreuses interrogations demeurent. Des hommes lourdement armés ont tenté dimanche d’investir la résidence présidentielle de Joseph Kabila, président de la République démocratique du Congo (RDC). L’attaque a eu lieu à 13h30 (heure locale). Les hommes n’ont cependant pas réussi à franchir le premier cordon de sécurité présidentiel. Durant quinze à vingt minutes, des tirs entre les assaillants et les hommes de la Garde républicaine (GR) ont été entendus aux environs de la résidence du chef de l’Etat, derrière le Grand Hôtel Kinshasa, dans la commune de Gombe, une zone résidentielle.

Le porte-parole du gouvernement congolais et ministre de la communication, Lambert Mende, fait état de six morts du côté des assaillants. « Six assaillants ont été tué, d’autres blessés et quelques uns ont été fait prisonniers » a -t-il déclaré à l’AFP. Le gouvernement a repris le contrôle de la situation dans l’après-midi. Pour l’heure, un total de deux morts du côté des forces de sécurité présidentielles est évoqué, selon un témoin rapporte Le nouvelobs. Les services de sécurité et la police vont interroger les assaillants qui ont été arrêtés. Ils devront répondre de leurs actes devant la justice.

Une tentative de coup d’Etat avant le élections de novembre ?

Un coup d’Etat manqué avant les élections de novembre 2011 au cours desquelles Joseph Kabila devrait briguer un nouveau mandat ? Difficile de répondre à cette question sans les déclarations des assaillants, qui n’ont pas revendiqué l’attaque. Pour Lambert Mende, « ces gens ont voulu attenter à la personne physique du président , mais le pays tourne normalement, toutes les institutions fonctionnent ».

Lors des élections de novembre, le président en exercice devrait affronter, entre autres, l’ancien président du parlement national, Vital Kamerhe, et l’ancien premier ministre Etienne Tshisekedi.

Joseph Kabila a été élu président lors des premières élections démocratiques du pays, en 2006. Il a remporté un scrutin très mouvementé face à Jean-Pierre Bemba, qui fait actuellement face à la justice internationale. Il exerce la fonction présidentielle depuis l’assassinat de son père, Laurent-Désiré Kabila, en 2001, à Kinshasa.

L’Est de la RDC est toujours en proie à l’instabilité en raison de la présence dans cette partie du pays de plusieurs groupes armés et de milices locales.


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles