Angola - France - Pan Afrique - Togo
CAN : les Eperviers rentrent au Togo
Le gouvernement togolais a demandé le retour de son équipe.
C’est un véritable drame que l’équipe nationale du Togo est en train de vivre. Trois décès ont été confirmés et un quatrième, le gardien Kodjovi Obilalé, serait dans un état grave. Le gouvernement a demandé le retour de son équipe.

Le bilan s’alourdit pour la sélection du Togo. Attaquée hier par des rebelles armés, l’équipe nationale togolaise est en deuil. Après un des chauffeurs de bus, deux membres de l’encadrement technique sont décédés : Abalo Amelete, adjoint du sélectionneur Hubert Velud, ainsi que Stanislas Ocloo, attaché de presse de la sélection.

Le doute plane encore sur l’état de santé de Kodjovi Obilalé, le gardien de but du GSI Pontivy. "On nous a appelés pour nous donner cette information, mais nous ne l’avons pas eu de façon officielle, nous a déclaré l’entraîneur du club breton, Alain Le Dour, à L’Equipe. Il est très difficile d’avoir des informations plus précises. Hier, nous ne savions pas où il avait pris une balle. On nous avait annoncé qu’il avait été opéré avec succès et on nous avait parlé d’un transfert en Afrique du Sud. Mais officiellement, nous n’en savons pas plus." Les dernières nouvelles rapportent que le portier des Éperviers serait dans un avion qui vole en direction de Johannesburg. Sur place, le joueur de Pontivy doit subir des soins intensifs.

Quoi qu’il en soit, Emmanuel Adebayor va rentrer dans son club de Manchester City, comme l’annonce un communiqué du club. Le capitaine des Éperviers, en contact permanent avec les Citizens et Roberto Mancini, "disposera d’autant de temps qu’il voudra pour se remettre de ce terrible évènement". Une information confirmée par Guillaume Brenner sur les ondes de RMC qui a affirmé : "Il est hors de question de jouer. Les autorités nous ont reçu, on va rentrer à Lomé. Je pense que c’est la décision la plus sage : jouer serait un manque de respect par rapport à ceux qui sont décédés."

"Le gouvernement togolais a décidé de rappeler son équipe. Nous ne pouvons pas continuer dans cette circonstance de drame la compétition de la CAN. Cela a été nécessaire parce que les joueurs sont sous le choc", a déclaré M. Bodjona, ministre de l’administration territoriale et porte-parole du gouvernement

En attendant, la CAF, en dessous de tout sur ce dossier, a organisé une réunion exceptionnelle afin de décider de la marche à suivre. Réponse dans la journée.


Angola



 

en bref

zoom



lire aussi

zoom afrik.com

recherche
 

l'actu d'afrik.com