3 septembre 2014 / Mis à jour à 23:48 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
France - Seychelles - Tourisme
Air Seychelles mise sur le marché français
La compagnie attend ses Boeing Dreamliner pour 2010. Air Seychelles a réalisé un chiffre d’affaires record en 2007 grâce à l’augmentation de ses parts de marché sur le marché français. Près de 32 000 Français se sont rendus sur l’île avec la compagnie seychelloise qui s’offrira à l’horizon 2010 deux Boeing Dreamliner.

L’année 2007 restera une année record pour le tourisme seychellois et son principal ambassadeur, Air Seychelles qui a transporté quelque 161 000 visiteurs, dont près de 32 000 Français sur un marché européen qui correspond à 80% de la clientèle de la compagnie aérienne. L’engouement du marché français pour cette île paradisiaque de l’Océan indien a contribué à une hausse de 13% du chiffre d’affaires de la compagnie qui s’élève à 100 millions d’euros pour un bénéfice net de 4,4 millions d’euros. Des résultats positifs depuis près de dix ans confortent la compagnie dans sa volonté d’expansion sur ce marché en dépit de l’accroc infligé à sa flotte le 24 décembre dernier au départ de la capitale française. Le coût des réparations s’évalue « entre 10 et 12 millions de dollars », indique Christian Perchat, le directeur marketing d’Air Seychelles.

Le marché français, un potentiel qui se précise

La compagnie a néanmoins réussi à maintenir ses six rotations hebdomadaires Paris-Mahé effectuée habituellement par une flotte composée, entre autres, de trois avions dédiés aux liaisons internationales. Une flotte qu’elle a entrepris de moderniser, notamment avec l’introduction en juin 2007, d’une classe affaires dénommée "Pearl Class" et qui devrait atteindre son point d’orgue avec l’acquisition de deux Dreamliner, le dernier né de l’avionneur américain Boeing. La livraison est prévue en 2010. « Cet avion est en parfaite adéquation avec l’image des Seychelles, celle d’une destination haut de gamme. Les passagers qui la choisissent méritent de voyager en Dreamliner », souligne Christian Perchat.

Outre le confort offert aux clients, le responsable commercial explique que l’avion écologique permettra de consommer 13 à 15% de carburant en moins. Un avantage de poids pour l’archipel qui a fait des questions environnementales une priorité puisque les touristes plébiscitent la destination pour la qualité des paysages naturels et leur authenticité. « Les Seychelles, rappelle Christian Perchat, sont les seules îles granitiques du monde. » A l’horizon 2010-2011, la compagnie table sur un trafic passager de 200 000 personnes et mise toujours autant sur les relations privilégiées qu’elles entretient avec les tours opérateurs. Soixante-dix huit pour cent des ventes de la compagnie se font par leur intermédiaire. En Afrique, la compagnie seychelloise dessert l’Ile Maurice, une desserte historique, et Johannesburg en Afrique du Sud. Le tourisme est, devant la pêche, la principale source de devises des Seychelles.


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers