24 avril 2014 / Mis à jour à 14:00 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Libye - Soudan - Tchad - Conflit - Diplomatie
Gouvernement et rebelles tchadiens signent un accord de paix en Libye
La signature s’est faite en présence des dirigeants tchadien, libyen et soudanais. Le gouvernement tchadien et l’opposition politique et militaire au Tchad ont signé, jeudi soir dans la ville de Syrte (centre de Libye), un accord final de paix qui stipule le respect total de la constitution tchadienne et un cessez-le-feu immédiat entre les belligérants.

L’accord a été paraphé par le ministre d’Etat tchadien des Infrastructures de base, Addam Younismi ; Mahamat Nouri de l’Union des forces pour la démocratie et le développement (UFDD) ; Tidjani Erdimi du Rassemblement des forces pour le changement (RAFC) ; Hassan Saleh Al-Djinédi de la Concorde nationale tchadienne (CNT) et Abdelwahed Aboud de l’UFDD-Fondamentale.

Cet accord de paix a été signé en présence du guide Mouammar Kadhafi, président en exercice de la Communauté des Etats Sahélo- Sahariens (CEN-SAD), et des présidents tchadien Idriss Déby Itno et soudanais Omar Hassan El-Bachir.

Il décrète une amnistie générale pour les membres civils et militaires des mouvements qui en sont signataires et la libération des prisonniers des deux parties, ainsi que la participation des mouvements signataires dans la gestion des affaires de l’Etat.

Le document donne aux mouvements signataires le droit à la formation d’un parti ou de partis politiques, conformément aux textes régissant la vie politique dans le pays. L’opération d’intégration des ex-rebelles au sein des forces tchadiennes, leur démobilisation et désarmement doivent être, selon l’accord, effectués au cours du mois de novembre.

Le document prescrit également l’organisation, sous le parrainage du guide Kadhafi et des présidents Idriss Déby Itno et Omar Hassan El-Bachir, d’une rencontre nationale tchadienne à Tripoli (Libye), à laquelle participeront des représentants du gouvernement tchadien et des mouvements signataires de l’accord, l’ensemble des partis politiques et institutions de la société civile du Tchad, pour apporter leur soutien à cet accord.


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers