28 juillet 2017 / Mis à jour à 06:39 - Paris  Newsletter  /    Alertes e-mail  /    English edition  /    Flux
France - Golfe arabo-persique - Sénégal - Transport
Port de Dakar : Dubaï Ports World dame le pion à Bolloré
La gestion du terminal à conteneurs a été confiée à l’entreprise émiratie. Le terminal à conteneurs du port de Dakar sera d’ici le 1er janvier 2008 géré par l’entreprise émiratie Dubaï Ports World. L’opérateur portuaire devrait investir environ 327 milliards de F CFA dans les projets d’expansion de la plate-forme portuaire sénégalaise.

Dubaï Ports World a signé ce lundi avec les autorités sénégalaises le contrat de concession du terminal à conteneurs du port de Dakar pour les vingt-cinq prochaines années. La société émiratie devrait investir environ 500 millions d’euros, soit 327 milliards de francs CFA dans le développement du port de Dakar. Au titre de cet accord, Dubaï Ports World financera la construction et l’équipement d’un nouveau terminal à conteneurs dans le cadre du projet d’extension de la plate-forme portuaire sénégalaise dénommé "Port du futur". Les autorités sénégalaises espèrent ainsi faire de Dakar un port d’envergure régional avant 2010.

Bolloré perd un marché important

A compter du 1er janvier 2008, en principe, Dubaï Ports World assurera la gestion et l’exploitation du terminal à conteneurs du port de Dakar. Ses actuels exploitants, parmi lesquels le groupe français Bolloré qui réalisait avec l’activité du terminal à conteneurs 40% de son chiffre d’affaire sénégalais, ont un préavis de trois mois. Il expirera le 18 décembre prochain. En remportant l’appel d’offres en juillet dernier, l’entreprise émiratie a coiffé sur le poteau Bolloré, fort d’une présence de 80 ans dans le pays, et dont la filiale SDV avait soumissionné. La multinationale avait d’ailleurs jugé irrégulière l’attribution du marché à son concurrent des Emirats arabes unis et avait déposé deux recours auprès des autorités sénégalaises qui l’ont déboutée.

Interrogé par l’Agence de presse sénégalaise, le directeur général du Port Autonome de Dakar, Bara Sady, a indiqué que les investissements que réaliseront Dubaï Ports World permettront, entre autres, l’installation de portiques. Seuls les terminaux à conteneurs d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, et de Douala, au Cameroun, en sont dotés dans la sous-région. La mécanisation de la manutention du terminal rend possible l’objectif que s’est fixé Dubaï Ports World : traiter 1,5 million de conteneurs par an au lieu des 350 000 actuels. Après Djibouti, en 2000, Dakar est le deuxième marché qu’acquiert, Dubaï Ports World sur le continent africain.



à la une




communiqués

afrik-foot