17 avril 2014 / Mis à jour à 16:37 - Paris  Newsletter  Alertes e-mail  English edition  Flux
Algérie - Catastrophe naturelle - Transport - Drame - Fait divers
Algérie : 15 personnes tuées dans des accidents de la route

Alors que les services météorologiques prévoient une baisse très sensible de la température et la chute de neige sur les hauteurs, les Algériens s’emploient à faire des réserves en denrées alimentaires pour pouvoir faire face au pire. A cause de ce mauvais temps, 15 personnes sont mortes dans des accidents de la route.

(De notre correspondant)

Quinze personnes mortes à cause du mauvais temps. La neige sévira encore dans les régions du nord du pays notamment dans le centre et l’est alors que plusieurs axes routiers y sont encore coupés à la circulation. L’Office national de météorologie (ONM) prévoit une baisse sensible du mercure et des pluies orageuses accompagnées de grêle qui affecteront durant les prochaines heures plusieurs wilayas (régions) du centre et de l’Algérie.

Les wilayas de Tizi-Ouzou, de Bejaia et de Bouira sont très touchées par ces chutes de neige qui ont redoublé de rigueur après une accalmie de deux jours seulement. Plusieurs villages sont isolés alors que les autorités locales ont déployé d’importants moyens humains et matériels pour dégager les routes et rétablir le trafic. Ces intempéries ont occasionné beaucoup d’accidents de la circulation, obligeant les éléments de la Protection civile à intervenir dans bien de cas.

Les services de ce corps ont enregistré en deux jours, pas moins de 1 956 interventions dans les différents secteurs d’intervention. Pas moins d’une quinzaine de personnes ont péri dans différents accidents de la circulation et un nombre important de blessés est aussi à dénombrer. Le mauvais temps persévérera jusqu’à mercredi et des consignes de prudence sont toujours de mise au niveau des instances de la sécurité civile.

Dans les régions montagneuses qui restent exposées aux intempéries, les populations font des réserves en denrées alimentaires de première nécessité et en gaz butane pour pouvoir faire face au pire. Les intempéries de l’hiver dernier qui avaient obligé les unités de l’armée nationale populaire (ANP) d’intervenir sur le terrain et apporter assistance aux populations isolées sont toujours en mémoire.


à la une




communiqués


en bref




image du jour

dossiers

liens utiles