Zoom sur les musiques d’Afrique noire

Le site le plus clair et le plus intéressant sur les musiques subsahariennes. Interactif à souhait, il présente les grands courants africains. Sons, images, liens, animations, navigation ludique et agréable, tout y est. Un must.

Parce que le site du centre national du Patrimoine de la chanson, des variétés et des musiques actuelles lehall.com est si vaste, nous n’en prendront qu’une partie. Et quelle partie ! En arrivant sur la page des Africains de la chanson francophone on ne se doute pas qu’on est sur le point de pénétrer dans un véritable temple des musiques d’Afrique noire.

Jeux de souris, attrapez la graine et placez-là devant la bouche du personnage sur la gauche de l’écran. Une musique s’élève, la bouche s’anime, elle parle et présente l’Afrique du griot dans toute sa force. La graine devient baobab. Point de départ de la présentation des grands artistes et courants musicaux subsahariens. Si vous voulez zapper l’intro, pas de problème, il vous suffit de cliquer directement sur le petit baobab dans la barre de navigation en haut à gauche de l’écran.

Des racines et des feuilles

A chaque racine de l’arbre correspond une région musicale. Rumba, Sahel, Maloya et Afro Beat. Cliquez, vous arrivez sur la page spécifique. Une petite carte vous permet de voir les régions concernées. Un précis historique présente le genre. Genre que vous pouvez d’ailleurs écouter en branchant la radio prévue à cet effet. Cerise sur le gâteau, un instrument de musique vous attend au pied de l’arbre. Cliquez dessus et vous découvrirez de quoi il s’agit.

Passez par les feuilles du baobab, vous arrivez directement sur les artistes. Une branche par courant musical, une feuille par artiste. Les grandes figures du genre. Photo, biographie orale et écrite et pour écouter leur musique c’est très simple il vous suffit encore une fois de brancher la radio. Je vois que vous commencez à comprendre le système.

Présentation exhaustive

Le voyage ne s’arrête pas là. Dans les petites icônes de navigation, toujours en haut à gauche de l’écran, une carte de l’Afrique vous plonge dans une présentation de tous les courants du continent noir. Y compris les anglophones et les lusophones. Comme à chaque fois, un instrument de musique attend votre clic pour se dévoiler. Sans oublier la petite radio.

Une partie lexique et bibliographique, extrêmement complète offre une multitude d’informations sur les artistes, les instruments, les cultures, les sites web et bien d’autres choses encore. Cerise sur le gâteau, un atelier musical se propose de tester vos talents de compositeur. Le site, du moins une partie du site sur lequel nous ne manquerons pas de revenir ultérieurement, nous a enthousiasmés. Les graphismes sont agréables, la navigation ludique, le contenu solide. Un seul mot : bravo.